Les chefs d’Etat de la République démocratique du Congo, de l’Angola et du Rwanda ont mis à profit leur présence à Kinshasa lors des funérailles d’Etienne Tshisekedi pour une tripartite. Tenu le vendredi 31 mai dans la commune de la N’Sele, ce mini-sommet a mis un accent particulier sur la sécurité et les échanges commerciaux entre les trois pays, comme l’atteste le communiqué final signé par les présidents Félix Tshisekedi, Joao Manuel Goncalves Lourenço et Paul Kagame.A propos de la sécurité, les trois chefs d’Etat se sont résolus à renforcer l’axe Congo – Angola – Rwanda (CAR), auquel ils comptent associer d’autres présidents de la région ”pour trouver les voies et moyens d’éradiquer le phénomène des groupes armés congolais et étrangers, ainsi que toutes les questions liées à la sécurité des Etats”.C’est dans ce cadre qu’ils ont décidé de redynamiser la Conférence Internationale pour la Région des GrandsLacs (CIRGL), cadre idéal pour la résolution des problèmes de la Sous-Région.CHEMIN DE FER KOLWEZI -BENGUELAFélix Tshisekedi, Joao Manuel Goncalves Lourenço et Paul Kagame ont aussi pris l’option d’intensifier les échanges économiques et commerciaux dans le cadre du renforcement de la coopération régionale. Ils s’attendent notamment à concrétiser le projet de réhabilitation du chemin de fer Kolwezi – Dilolo – pour rejoindre Benguela, en Angola.Les officiels de haut rang de trois pays, qui ont pris part à la tripartite, ont été chargés de prendre des mesures appropriées pour la mise en œuvre de ces résolutions. Ci-dessous l’intégralité de ce communiqué final. Yves KALIKAT

English English French French Swahili Swahili