English English French French Swahili Swahili

Goma: L’opinion partagée autour de l’entérinement de Denis Kadima à la tête de la CENI.

Quelques jours après l’entérinement de Denis Kadima à  la tête de la Commission Électorale Nationale et Indépendante (CENI), les partis politiques de la ville de Goma donnent des points divergents.

Pour Georges Yalala, secrétaire fédéral  du parti politique  Union pour la Démocratie et le Progrès  Social UDPS section de Goma, Denis Kadima est un vrai choix pour amorcer un travail  dur dans l’objectif de  ne pas retarder les élections présidentielle et législatives en 2023. Il ajoute que les congolais ne doivent pas se fier aux préjugés  mais c’est le travail qu’il va accomplir pour la nation qui fera de lui neutre tel que voulu par la majorité. 

Didy Maombi bwahya, rapporteur urbain du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDÈ)  qualifie cet entérinement de non événement.  Il parle  des magouilles du président de la république pour vouloir truquer les prochaines élections.

Il rejette la candidature de Denis Kama pour gérer cette institution sommée d’ être indépendante . Au même moment, l’ECIDE annonce une série d’actions à travers la province pour dire non à Denis Kadima. Il souhaite son remplacement par un candidat neutre.

Notons que Denis Kadima à été  validé samedi 16 octobre dernier à Kinshasa par l’assemblée nationale  sur base d’un rapport présenté par les confessions religieuses.

Trésor Wayitsomaya