English English French French Swahili Swahili

Goma : La position de Gilbert Kankonde contre le dédoublement de la PARECO/PAP, saluée par les cadres du parti

Les membres fondateurs et cadres du parti politique Coalition des Résistants Patriotes Congolais « PARECO/PAP » saluent l’œuvre grandiose opérée par le par le vice-premier ministre et ministre de l’intérieur Gilbert Kankonde. Ils ont exprimé dans une déclaration ce 15 janvier 2021 à Goma, leur sentiment de gratitude à travers le revirement par le ministre de l’intérieur, opéré au-delà de toute attente contre le complot orchestré par Monsieur SAFARI NGANIZI Jacques et son complice BUDA MUDOSA. Ces derniers visaient la disparition de la PARECO/PAP, en ayant procédé de manière unilatérale, à la modification des organes de ce parti politique sans la consultation préalable de tous les membres fondateurs et cadres suivants les prescrits de leurs statuts.

« Tout en rappelant que de part leur agissements, les deux membres membres voulaient privatiser tout un parti politique regroupant des milliers de citoyens congolais de tous les coins du territoire national, qui depuis ses origines à nos jours, aspirent à l’idéologie que prône la PARECO/PAP, un comportement à l’antipode de la volonté du constituant congolais qui à travers les articles 6 et 7 de la constitution, les condamnent et qualifient d’une trahison » lit-on dans cette déclaration signée par SAFARI KANGABO Désiré, porte parole fédéral

Les membres du parti cher à Bazir Serushago Bonaventure qui affirment leur appartenance à l’union sacrée pour la Nation, assurent mettre en application, toutes les recommandations qui leur ont été adressées par le ministre Gilbert Kankonde dans sa lettre du 7 janvier 2021 relative au recours dossier PARECO/PAP. Le vice-premier ministre et ministre de l’intérieur a exhorté les parties prenantes à convoquer dans le délai de trois mois, la convention nationale du parti tel que prévoit leurs statuts.

« Nous saisissons l’opportunité pour rendre les hommages les plus déférents au président de la république son excellence Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui à travers son paradigme de l’Etat de droit, a réussi à taire la pratique diabolique des politiciens véreux qui mettaient en avale, le dédoublement des partis politiques comme seul mécanisme d’affirmer le leadership au mépris des dispositions légales. Nous rappelons aux membres et sympathisants de notre cher parti que la PARECO/PAP reste un et indivisible actuellement sous le leadership du Dr Bazir SERUSHAGO Bonaventure comme Président jusqu’à la tenue de la convention nationale, et que toute personne qui va encore s’aventurer à le diviser ou le faire disparaître, va nous retrouver tous ligués sur son chemin et nous userons de toute voie de droit qui s’impose car nous ne lâcherons jamais ce parti pour lequel nous avons déjà eu à consentir beaucoup de sacrifices » ajoute cette déclaration.

Signalons que SAFARI NGANIZI Jacques et son complice BUDA MUDOSA avaient été exclus du parti pour manquement grave aux idéaux de la PARECO/PAP.

David MAHAMBA