Gestion du courant de Matebe,le ministre de l’énergie est attendu à l’Assemblée nationale

Redaction
By Redaction novembre 26, 2017 05:00

Gestion du courant de Matebe,le ministre de l’énergie est attendu à l’Assemblée nationale

C’est l’honorable François Nzekuye qui l’a annoncé sur les réseaux sociaux ce vendredi 24 novembre 2017 suite au mécontentement dû à la surfacturation de l’énergie électrique du centre hydroélectrique de Matebe par les abonnés.

 

Cet élu de Rutshuru et membre de la commission environnement,ressources naturelles et tourisme à l’Assemblée nationale a annoncé interpellé Ingele Ifoto, ministre national de l’énergie et ressources Hydrauliques dans une question  orale avec débat sur la question qui fait la une en territoire de Rutshuru.

Comme annoncé dans nos précédents articles sur la commercialisation du courant de Matebe,les abonnés estiment que ce courant est trois fois cher que celui de Mondo-Gusto et par contre ne se retrouvent pas à travers cette distribution et risquent de retourner à l’utilisation des braises issues du parc des Virunga,c’est qui détourne l’objectif même de ce projet de la fondation Howard Buffet qui était de lutter contre la déforestation du parc.

Inaugurée le 16 décembre 2015 par Joseph Kabila, la centrale hydroélectrique de Matebe avait vocation à résoudre les difficultés d’énergie électrique dans cette partie du Nord-Kivu. Cette centrale a été financée à hauteur de 20 millions de dollars américains par la fondation américaine Howard Buffet. Objectif : protéger le parc des Virunga, qui fait face à une forte pression des populations riveraines en quête du bois et de charbon de bois. Hélas, les ménages déjà desservis en électricité produite par la centrale de Matebe ont aujourd’hui du mal à supporter le coût exagéré de la facture. Beaucoup avaient pourtant investi de grosses sommes d’argent pour s’abonner.

Gestion du courant de Matebe,le ministre de l’énergie entendu à l’assemblée nationale

C’est l’honorable François Nzekuye qui l’a annoncé sur les réseaux sociaux ce vendredi 24 novembre 2017 suite au mécontentement dû à la surfacturation de l’énergie électrique du centre hydroélectrique de Matebe.

Cet élu de Rutshuru et membre de la commission environnement, ressources naturelles et tourisme à l’Assemblée nationale a annoncé interpellé Ingele Ifoto, ministre national de l’énergie et ressources Hydrauliques dans une question orale avec débat sur la question qui fait la une en territoire de Rutshuru.

Comme annoncé dans nos précédents articles sur la commercialisation du courant de Matebe,les abonnés estiment que ce courant est trois fois cher que celui de Mondo-Gusto et par contre ne se retrouvent pas à travers cette distribution et risquent de retourner à l’utilisation des braises issues du parc des Virunga,c’est qui détourne l’objectif même de ce projet de la fondation owan baffet qui était de lutter contre la déforestation du parc.

Inaugurée le 16 décembre 2015 par Joseph Kabila, la centrale hydroélectrique de Matebe avait vocation à résoudre les difficultés d’énergie électrique dans cette partie du Nord-Kivu. Cette centrale a été financée à hauteur de 20 millions de dollars américains par la fondation américaine Howard Buffet. Objectif : protéger le parc des Virunga, qui fait face à une forte pression des populations riveraines en quête du bois et de charbon de bois. Hélas, les ménages déjà desservis en électricité produite par la centrale de Matebe ont aujourd’hui du mal à supporter le coût exagéré de la facture. Beaucoup avaient pourtant investi de grosses sommes d’argent pour s’abonner.

Juste une année après l’inauguration de la centrale soit en 2016, la société Virunga SARL qui se charge de la commercialisation du courant de Matebe est venue changer les termes du contrat. Sans aucun compromis préalable, elle a imposé à tous les abonnés l’achat obligatoire d’un compteur à 300$ et l’installation du système Cash-power. Et ici, le kilowattheure coûte environ 400 FC (0,35$), soit trois fois plus cher que chez Mondo-Guston, ancienne centrale hydroélectrique locale où le même kilowattheure valait environ 120 FC (0.12$),selon Joseph Tsongo notre permanent depuis Rutshuru

En deux semaines seulement, un abonné dit avoir « gâché ses 25$ » en payant le courant sur son compteur Cash-power,poursuit la même source.

Valéry Mukosasenge

Redaction
By Redaction novembre 26, 2017 05:00
Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

extrait du point de presse de Partick Mundeke.Recolte de fond de caution pour Moise Katumbi

Suivez le groupe de presse RD congolais sur Twitter

PUBLICITÉ SUR LA RÉPUBLIQUE

Abonnez-vous à ce site d'infos par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site congolais d'information et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 1 118 autres abonnés