English English French French Swahili Swahili

Désignation du dauphin : “une victoire du peuple Congolais” selon Me JP. Lumbulumbu





Quelques heures après la désignation par le chef de l’État  du candidat du FCC à la présidentielle du 23 décembre 2018, Le Parti Libéral pour le Développement PLD s’est félicité d’avoir apporté sa contribution dans la lutte contre un 3eme mandat de Joseph Kabila. Son président National et candidat à la députation nationale pour la ville de Goma parle d’une victoire du peuple congolais.

 

«C’est une victoire contre  la révision constitutionnelle par référendum projetée par la Majorité Présidentielle et la participation au dialogue de la saint  Sylvestre qui a permis l’organisation des élections. Cependant, nous exigeons que l’accord de la Saint Sylvestre soit appliqué dans son comble pour permettre la décrispation du climat politique et le retour des exilés politiques dont Moïse Katumbi ainsi que le rejet de la machine à voter» a dit Me Jean Paul Lumbulumbu

 

Dans la même veine d’idée le PLD appelle les leaders de l’opposition candidats présidents de la République à tirer les leçons de l’égocentrisme à outrance de 2011 ayant caractérisé le processus électoral donnant victoire à la majorité présidentielle .A la place il invite à favoriser une candidature unique pour battre à plate couture le candidat de la MP Emmanuel Ramazani Shadari dépourvu d’un bilan et d’un programme a poursuivi le point focal des notables du Nord-Kivu.

 

A seulement quelques heures de la clôture de réception des candidatures à la magistrature suprême, le chef de l’État a levé le voile sur le candidat de la majorité présidentielle transfigurée en FCC après plusieurs jours de consultation dans sa ferme privée de Kingakati.Il a finalement jeté son dévolu sur Emmanuel Ramazani Shadari secrétaire permanent du PPRD comme ,candidat de la plate forme politique du front commun pour le Congo. L’autorité morale a  tourné la page de l’énigme troisième mandat dont il était suspecté de vouloir briguer en violation de la constitution.

 

Jean Paul Lumbulumbu est aussi candidat mais aux législatives nationales en ville de Goma.Plusieurs observateurs voient en lui un favori notamment pour sa lutte politique constante et engagée axée sur la préservation des anti valeurs institutionnelles  .A ce titre ,il avait fustigé l’inféodation du bureau de l’organe délibérant du Nord-Kivu, le qualifiant de boîte de résonance du gouverneur puisqu’’ayant maintes fois entravé les initiatives de contrôle parlementaire. Président national du PLD un parti extra parlementaire ,Jean Paul Lumbulumbu est non seulement auteur d’une éducation civique de masse à travers des émissions radio et télédiffusées et défenseur des formes d’esclavage moderne des kidnapping récurrents dans sa circonscription.

 

Valéry Mukosasenge