English English French French Swahili Swahili

Covid-RDC : bientôt les déplacés et les réfugiés du Nord et Sud-kivu seront vaccinés.

C’est le Haut Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés qui l’annonce ce vendredi 1 octobre à la presse. Cet organisme se dit prêt à accompagner ces vulnérables pour se vacciner.
«Le HCR accompagne le gouvernement pour accéder à des zones accueillant des réfugiés et personnes déplacées. Des activités de communication et de sensibilisation ciblent les différentes zones de santé prioritaires identifiées par le Programme Elargi de Vaccination (PEV)», lit-on dans un communiqué de presse.

Pour y arriver, le HCR indique que des équipes mobiles seront également envoyées dans des zones rurales pour vacciner et protéger les personnes déplacées, les réfugiés et les communautés qui les accueillent dans la province du Nord-Kivu contre la COVID-19.

Le HCR renseigne que les sites des déplacés sont les plus exposés aux maladies en mains sales.
« C’est une question de protection, pas seulement de santé », déclare Nora Staunton, Chargée de Protection au HCR-Goma.

« Les populations vulnérables, victimes de déplacements forcés et de violences récurrentes dans la région, ont également le droit d’accéder au vaccin et d’exprimer librement leur choix de se faire vacciner », a-t-elle ajouté.

La plupart des zones du Nord et du Sud-Kivu font face à d’énormes difficultés en matière de mobilité des équipes de vaccination, de surveillance, de protection personnelle du staff médical, de matériel de désinfection et de communication.

Quels sont les efforts du HCR dans la campagne de vaccination contre la covid-19 ?

«En RDC, le HCR soutient le Ministère de la Santé qui est premier responsable de la santé publique et des programmes de vaccination par un appui direct en médicaments, personnel et ambulances dans les zones accueillant des réfugiés, des déplacés internes et autres. Le HCR a également contribué à construire des centres de quarantaine et d’isolement dans des zones de santé accueillant des personnes relevant de sa compétence», indique ce communiqué du HCR.

Ce soutien est aussi dans le domaine de la communication.

«Ainsi, ce soutien à la vaccination contre la Covid-19 vient renforcer le don de matériel médical, de surveillance, de communication, de prévention ainsi que de kits de test rapide Covid-19 remis à 22 zones de santé du Nord-Kivu et du Sud-Kivu en mai dernier par le HCR à Goma», renseigne le HCR.

Robert TSONGO.