English English French French Swahili Swahili

COVID-19 :Plus de 94 000 morts dans le monde, et l’espoir de voir les bilans quotidiens macabres diminuer

Les pays les plus meurtris – Italie, Espagne, Royaume-Uni et Etats-Unis – relèvent des indicateurs positifs, mais appellent à ne pas relâcher les efforts de confinement et de distanciation sociale, renseigne le journal le monde de ce vendredi 10 Avril 2020.

Plus de trois mois après son apparition en Chine, la pandémie causée par le coronavirus ne semble pas ralentir, et les conséquences humaines, sociales et économiques sont chaque jour plus graves. Selon un dernier décompte établi par l’Agence France-Presse (AFP), elle a coûté la vie à plus de 94 000 personnes et infecté au moins 1,5 million de personnes dans 192 pays et territoires.

Le seuil macabre de 100 000 morts sera vraisemblablement dépassé pendant le week-end. Ces chiffres sous-estiment l’ampleur réelle de la crise sanitaire planétaire, car de nombreux morts hors des hôpitaux ne sont ni testés ni comptabilisés, par exemple aux Etats-Unis, où les règles varient d’une juridiction à une autre.

Plus de 4 milliards de personnes vivent confinées à des degrés divers depuis plusieurs semaines déjà pour tenter d’endiguer la maladie, ce qui a paralysé les économies de la plupart des pays de la planète. La réponse économique s’accélère aux Etats-Unis et en Europe, les lieux désormais les plus touchés humainement et financièrement par le virus.

Les pays les plus touchés espèrent un ralentissement dans la hausse des décomptes macabres

ans tous les pays les plus meurtris par l’épidémie, les autorités sanitaires relèvent une tendance à la baisse de la tension hospitalière et espèrent un ralentissement prochain dans la hausse de ce décompte macabre. Mais elles appellent à ne pas relâcher les efforts de confinement et de distanciation sociale, craignant un déconfinement trop rapide et l’apparition d’un deuxième vague de contaminations.

  • Avec désormais 18 279 morts, l’Italie reste le pays au monde comptant le plus de victimes. Le coronavirus a tué 610 personnes supplémentaires, jeudi. Le nombre de cas confirmés est désormais de 143 626 mais le nombre de patients en soins intensifs (3 605) est en légère baisse et le nombre de guérisons en hausse.

Rédaction