English English French French Swahili Swahili

Butembo : un milicien maï-maï neutralisé par les FARDC

Les éléments des FARDC ont repoussé une attaque rebelle tôt le matin de ce mercredi 24 novembre en ville de Butembo. Cette attaque des miliciens maï-maï a ciblé un camp militaire basé dans la cellule Marundu, au quartier Mukalangirwa, de la commune Bulamba, dans la partie nord de la ville de Butembo.

Cette nouvelle attaque rebelle est confirmée par le commissaire supérieur principal Polo Ngoma-di-Ntoto Jean Paul, commandant urbain de la police nationale congolaise PNC/Butembo. D’après cette autorité policière, lors des échanges de tirs, un milicien maï-maï a été tué par les éléments FARDC.

Le commandant de la PNC/Butembo indique que ces miliciens ont été repoussés par l’armée loyaliste après que plusieurs coups de feu ont retentis dans cette partie de la ville. Cet officier policier, fait observer qu’un calme apparent règne dans cette partie de la ville de Butembo.

Il invite la population à faire confiance aux éléments de sécurité, et dénoncer des mouvements suspects pour prévenir toute attaque rebelle contre cette ville.

« La situation est relativement calme, il est vrai qu’à 5 heures du matin il y’a eu attaque des miliciens maï-maï qui a été repoussé violemment par nos éléments, ici au quartier Mukalangirwa. Les maï-maï ont perdu l’un de leurs. […] La population doit avoir confiance en ses forces loyalistes. Je sais que si la population est là, on pourra facilement dénicher les mouvements de ces inciviques, »

indique le commissaire supérieur principal Polo Ngoma-di-Ntoto Jean Paul.

Notons qu’un mouvement de déplacement des populations a été momentanément observé dans cette partie de la ville de Butembo. Le responsable de la PNC ville invite les habitants à regagner leurs habitations car rien n’est plus à craindre.

Mirembe W.