English English French French Swahili Swahili

Butembo: Controverse autour de la journée ville morte initiée par la Lucha.

 Annoncée par le mouvement citoyen Lutte pour le changement,Lucha, la journée ville morte de ce lundi 16 août en ville de Butembo a été observée timidement.Pourtant interdite par la police nationale congolaise,commissariat de la ville, cette journée  a connu du vrai ping-pong de part et d’autre.

Pour la Lucha ,la population a été consciente et a observé une journée ville morte. Une version contredite par les autorités urbaines qui parlent d’une journée avec toutes les activités comme d’habitude.

 Pour la population,  la journée ville morte de ce lundi n’a pas été respectée. Certains habitants rencontrés disent n’avoir ni obéi à Lucha ni aux autorités urbaines. Ils expliquent que la timidité des activités de l’avant midi est dûe à  la crainte des dégâts qui s’observent  lors de l’organisation de ces genres des manifestations. Ils ajoutent qu’ils ont ouvert leurs portes après être rassurés par le maire de la ville qui a fait la ronde du centre commercial.

«Nous ne respectons ni l’autorité ni les organisateurs, nous avons plutôt peur  des dégâts que causent les jeunes dans ces genres des manifestations, même notre police incontrôlée. Voilà nous attendons seulement ce qui va arriver les après midi, mais pour nous les villes mortes, marches, et autres nous sommes d’accord sauf si on respecte la norme et surtout si le contexte est approprié».

Mais ce qui est sûr, la journée a été partagée en deux, l’avant midi a été timide alors l’après midi a connu les actions habituelles.

Bienfait Chishibanji.