Reprise normale des activités socio-économiques observée vendredi 24 août 2018 à Kasindi, contrée située à la frontière congolo-ougandaise ,secteur Ruwenzori, c’est dans le territoire de BENI (Nord-Kivu).

Cette situation intervient seulement un jour après de fortes tensions causées par les taximen qui manifestaient contre un de leurs tué la veille par des hommes porteurs d’armes à feu.

Signalons qu’à l’occasion, les esprits étaient surchauffés au poste frontalier de  Kasindi après l’assassinat d’un motard du nom de Gédéon par balle dans la nuit de mercredi à jeudi 23 août au quartier Mwangaza.

Des incendies et des casses ont été enregistrés au cours des échauffourées ayant opposé les mécontents aux forces de l’ordre qui ont dû recourir aux tirs à balles réelles pour maîtriser la situation.

Les manifestants, ont quant à eux,brûlé le bureau de la commune où plusieurs documents qui étaient à son sein étaient réduits cendre.

Notons également que le chef de secteur Ruwenzori s’était déplacé de Mutwanga à Kasindi pour la cause .Aussitôt arrivé, il a annoncé pour bientôt les enquêtes qui pourront identifier les assassins et semeurs de troubles.

Fabrice Ngima/BENI.

English English French French Swahili Swahili