Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Beni : L’insécurité et Ebola impactent négativement la rentrée scolaire.



Les activités scolaires ont timidement repris lundi 10 septembre 2018 à Oïcha,chef lieu du territoire de Beni, zone en proie à l’insécurité caractérisée par les massacres odieux des présumés rebelles ougandais de l’ADF.

Cette reprise timide intervient une semaine après le lancement officiel de la rentrée scolaire sur tout l’ensemble du pays.

En ville de Beni, la rentrée des classes reste timide;d’où il n’y a  pas d’enseignants,élèves et écoliers au sein des écoles tant conventionnées, privées que publiques.

Si tel est le cas en ville cosmopolite de BENI où la société civile appelle les enseignants à reprendre les cours; à Mangina,l’épicentre d’Ebola, les parents tiennent mordicus en boycottant la rentrée scolaire craignant pour la santé de leurs enfants.

À titre de rappel,les enseignants,membres du syndicat des enseignants du Congo ( Syeco-Oicha) ont décidé samedi 08 septembre 2018 de la suspension de leur mouvement de grève .

Les professionnels de la craie réclament la vaccination des élèves, écoliers et enseignants ; la dotation des écoles tant maternelles, primaires que secondaires en matériels adéquats ; et la prise en charge des enseignants par le gouvernement national.

Fabrice Ngima