English English French French Swahili Swahili

Beni: Le procès de l’officier des FARDC ayant perturbé les cours dans une école reporté sine die

Prévu pour ce mardi 23 novembre, le procès en flagrance de l’officier militaire ayant été à la base du désordre qui a conduit à l’arrêt de cours à l’Institut Bungulu, école officielle de la ville de Beni au Nord Kivu n’a pas eu lieu.

Selon l’auditeur militaire du garnison de Beni-Butembo, cette juridiction est incompétente pour juger un officier supérieur du rang de Lieutenant Colonel. Cet officier sera jugé par la cour militaire à une date ultérieure.

Les activités scolaires ont été suspendues dans les écoles voisines de l’Institut Bungulu dans le but de solidariser avec l’enseignant agressé mais pour réclamer la justice pour cet acte.

Pour rappel un officier de l’armée congolaise a agressé un enseignant dans l’avant midi du lundi 22 novembre pendant qu’il dispensait cours. Chose que les apprenants n’ont pas bien digéré. Un jet de projectiles s’en est suivi, une dizaine de personnes ont été blessées parmi lesquelles les agents de l’ordre et les élèves.

Anicet Ndaghala