English English French French Swahili Swahili

Beni : La présence d’Ebola explique la résistance de la population à alimenter la banque de sang


Une résistance de la population à ravitailler la banque de sang de l’hôpital général de Beni s’observe depuis un bon bout de temps dans cette partie du Nord-Kivu.La population ne donne plus le sang en quantité suffisante depuis que la fièvre hémorragique à virus Ebola sévit dans la région.

Cette problématique a été au menu d’une rencontre ayant réuni,ce lundi 29 octobre 2018,les infirmiers titulaires de la zone de santé de Beni. Au cours de cette réunion, Docteur Kwiza Vumilia,coordonnatrice du centre de transfusion sanguine au Nord-Kivu, a démontré qu’à part l’insécurité et le virus Ebola qui tuent la population, l’anémie occasionne également d’autres décès ces jours-ci à Beni.Elle ajoute que la banque de sang de Beni de Beni compte à son sein 10 poches alors qu’on consomme au moins 15 par jour.

Docteur Kwiza Vumilia a tout de même rassuré que la collecte du sang s’effectuera même au sein de différents centres de santé pour ceux qui éprouvent des difficultés à se pouvoir se rendre à l’hôpital général de référence de Beni.Ainsi, elle invite toute personne de bonne volonté à ravitailler la banque de sang de Beni malgré la présence d’Ebola dans la zone.

Fabrice Ngima