Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Walikale : “Que valent deux camions pour réhabiliter les routes d’un territoire plus grand que le Djibouti?”(Prince Kihangi)

Prince Kihangi du Bureau de développement du territoire de Walikale (BEDEWA), une structure citoyenne, n’est pas tendre envers le gouverneur Julien Paluku après que le gouvernement provincial de ce dernier ait donné deux camions bennes pour épauler les entreprises qui s’occupent de la réhabilitation des routes à Walikale.


Ces engins dotés par Julien Paluku, acquis sur financement du Gouvernement du Nord-Kivu dans le cadre du budget participatif seront déployés sur les routes de desserte agricole Kobokobo-Ngungu dans le Masisi et Walikale-Itebero.

Pour Prince Kihangi, “et si on donnait un camion au Djibouti et un autre camion à la Gambie, ces pays vont-ils considérer avoir reçu des dons en véhicules pour la réhabilitation de leurs routes? Qui proposerait leur donner un camion à chacun de ces pays?En effet, le Territoire de Walikale situé à 226 km à l’Ouest de Goma. a une superficie de 23.475km². Il est presque égal au Burundi qui mesure 27.830km², à la République du Rwanda de 26.388km², à la Guinée équatoriale de 28.051km². Walikale est plus grand que le Djibouti mesurant 23.200km² et la Gambie 11.295km² et beaucoup d’autres pays. C’est en effet un territoire aux dimensions étatiques.
“Compatriotes qui connaissent objectivement Walikale, que représente un camion pour les routes de Walikale déjà en état de délabrement très avancé. On comprend que certains disent merci parce que, un est différent de zéro depuis des années!” nargue Prince Kihangi, qui reconnaît tout de même l’importance du geste.
A chaque étape de son histoire, chaque peuple mérite un sort. Celui-là est le nôtre aujourd’hui vu le contexte du moment! Les choses changeront certainement un jour!” conclut –il ce notable de walikale et cadre de la société civile.  

Valéry Mukosasenge