English English French French Swahili Swahili

Walikale : Le forum minier doit être organisé en décembre pour éviter le pire sur le site de Bisie(Bedewa)

 

 


Le Bureau d’Études et d’appui au Développement du territoire de Walikale (Bedewa en sigle) est revenu ce mardi 21 novembre dans sa déclaration pour inviter le gouvernement provincial du Nord-Kivu à convoquer au plus tard en décembre de cette année,le forum minier ordonné par le ministre national des mines pour palier à une éventuelle explosion de la crise qui prévaut entre la société minière Alpha Mining Bisie,les négociants et les creuseurs artisanaux au site minier de Bisie en territoire de Walikale dans la Province du Nord-Kivu à l’est de la République Démocratique du Congo.


Dans cette sortie médiatique,le secrétaire général de cette organisation de la société civile qui oeuvre dans le secteur minier s’est dit  fortement préoccupé par la situation de crise qui prévaut jusqu’à ce jour sur le site de Bisie.Pour maître prince Kihangi Kyamwami.” le ministère national des mines avait décidé d’organiser, du 5 au 6 septembre dernier un forum minier qui devait réunir les différentes parties prenantes du secteur minier dans la Province du Nord-Kivu. Cette décision avait, à son temps, été jugée salutaire. Elle avait suscité des grands espoirs au niveau de la communauté de Walikale et des exploitants miniers artisanaux de Bisie. Nombreux étaient ceux qui considéraient cette décision comme la meilleure des voies de sortie d’une crise qui a duré plus d’une décennie, mais, hélas ! On constate, non sans regret, que, suite au report sans date précise du forum par le Gouvernement provincial du Nord-Kivu, les espoirs suscités par la décision du Ministre national des mines se dissipent. Et, à petit feu, on s’approche du pire que les bonnes volontés craignaient.”

 

Le Bedewa dénonce ainsi les violations des droits humains enregistrées actuellement sur le site de Bisie sans les citer et les menaces de déguerpissement proférées contre les exploitants miniers artisanaux qui sont de nature à ternir l’image du secteur minier dans la Province du Nord-Kivu.

Ces violations et menaces suffisent, si on n’y prend pas garde, pour qualifier la production de Bisie de minerais de conflits poursuit ce communiqué.


Le Bedawa remercie toutefois la société Alphamin Bisie Mining (ABM SA) pour avoir accepté de se retrouver autour d’une table avec les différentes couches sociales de Walikale et de la province du Nord-Kivu ainsi qu’avec les exploitants miniers artisanaux de Bisie regroupés en coopérative dans le cadre du forum préconisé par le Gouvernement congolais.
 

Valéry Mukosasenge