English English French French Swahili Swahili

Goma : Célébration de la journée mondiale de lavage des mains ce 15 octobre 2017 sur fond de manque d’eau et flambée de choléra

 


Le 15 octobre  de chaque année le monde entier célèbre la journée mondiale  de lavage des mains. Si le monde entier a choisi le thème << Le lavage des mains notre futur>>, le nord kivu qui célèbre cette  journée  en plein fouet du choléra n’avait pas beaucoup de choix: il l’a célébrée sous le thème : <<Mains propres, prévention contre le choléra, notre avenir>> alors que beaucoup de ses localités, même le chef-lieu ,Goma  manquent  cette denrée .

Pour la ville de Goma cette journée  a été  agrémentée par une caravane motorisée organisée par l’Organisation Internationale Américaine Mercy Corps, dans le cadre de son programme Initiative intégrée d’Infrastructure, de Gouvernance d’eau et d’assainissement « IMAGINE » en sigles, financé par l’aide du royaume uni le 12 et le 13 octobre 2017.

Pendant les deux jours, des comédiens perchées sur un camion suivi d’une équipe mixte Mercy corps et leurs partenaires ont sillonnée les aires de sante des zones de santé de Goma, Nyiragongo et Karisimbi en rappelant des messages d’hygiène comme le lavage des mains.

La Promotrice d’hygiène dans l’aire de sante de Muungano la resurection /Katindo 2 de la zone de sante de Karisimbi Jacquie GASHAMBA n’a cessé de revenir à chaque stand sur les 5 moments critiques de lavage des mains .<<Avant de préparer le repas, Avant de manger, Avant de donner à manger à l’enfant, Après avoir quitté les toilettes, Après avoir enlevé les couches de l’enfant sont des moment où on est plus explosé à  la contamination et pendant lesquels ont doit se laver les mains,>>

Il ne suffit pas de se laver les mains pour prétendre épargner son ménage des maladies des mains salles. Apres avoir rappelé  que si on n’a pas du savon on utilise la cendre, la femme volontaire  LILIANE KALEHEZO,[ une des 3000 femmes volontaires encadrées dans ce projet IMAGINE  dans Sa composante  de communication pour le changement de comportement d’hygiène et qui discutent avec leurs voisines des pratiques d’hygiène] invitée au podium de la camionnette au marchee des chevres  dans l’aire de sante de Muungano la resurection au quartier KATOY, elle démontre les étapes du lavage des mains :  Oindre les mains du savon, Frotter les mains ointes du savon, Mouiller les mains/verser de l’eau sur les mains, Frotter les pommes des mains, Frotter les derrières des pommes des mains, Frotter entre les doigts, Frotter entre les ongles, Verser de l’eau sur les mains, Sécher les mains à l’air libre.

Comment se laver correctement les mains aux 5 moments critiques sans eau ?

A chaque stand, le publique n’a pas ménagé les agents de Mercy corps et leurs partenaires qui accompagnaient la caravane.

<<Au lieu de raccorder la contrée au réseau de distribution  d’eau, vous nous demandez de gaspiller le peu d’eau que nous gagnons difficilement a nous lavant tout le temps. Comment être propre sans eau ? >> Cette question revenait à chaque fois que le comédien donnait la parole au public.

C’est comme à Turunga , zone périphérique de Goma ,ou une femme enceinte a ému le public par son témoignage en haranguant les staff Mercy corps. A croire  SOLANGE KAVUGHO, elle a laissé son mari au lit à 4heures du matin pour aller chercher de l’eau  à la borne fontaine a environ 2 km. Elle est revenue à 16h sans eau car il n’y en avait pas eu  au robinet toute cette journée.

Son  mari l’a alors donné 200 fc pour acheter 20 litres d’un blader (tank) dont la potabilité n’est pas garantie.

Le cas de Solange n’est pas un cas isolé malheureusement, reconnaissent les agents de Mercy corps qui sans rassurer de quand et à quels endroits pourraient pousser des bornes fontaines supplémentaires à part la cinquantaine existante et  dédouanant Mercy corps de la gestion du réseau d’eau, ils ont encouragé la population de se rapprocher de leur partenaire Regideso pour ces question liées au fonctionnement du réseau d’eau.

Faut-il alors laisser nos enfants manger sans se laver les mains car il n’y a pas assez d’eau ?

Les agents de Mercycoprs qui suivaient la caravane ne cessaient de relancer le debat par des questions à destination du public.

En dehors de quelques murmures qui  finissaient toujours  par se taire, la population a été appelée à l’utilisation rationnelle de l’eau à laquelle elle accède, y compris en l’utilisant pour le lavage des mains.  

Lebon Vulimba, coordonnateur du programme de communication pour le changement de comportement d’hygiène , BCC a Mercy corps a justifié l’activité qui ,selon lui  ,elle contribue à la réduction de la diarrhée chez les enfants de moins de 5 ans, mais aussi important dans la riposte contre le choléra je cite

<<Le lavage des mains est un acte d’hygiène très important. Il prévient par exemple la diarrhée à 48 pourcent. Il est aussi parmi les pratiques recommandées par la division provinciale de la santé  dans la prévention du choléra auquel nous faisons face actuellement. Nous insistons avec nos partenaires que chacun dans son ménage, son école, son restaurant, son entreprise y veuille  car le négliger a des conséquences plutôt négatives non seulement sur la santé  mais aussi sur  l’économie de la famille. >>

Fin de citation.

Mercy corps a en outre intensifié les séances de cinéma mobile dans des centre de santé en faveur des femmes enceintes et celles ayant des enfants de moins de 5 ans dans les séances de consultation pré natale et consultation pré scolaire, CPN et CPS , des émissions radio et des discussions dans des rencontre care groupe dans cette période de choléra qui Evolution de cas de Choléra  qui en date du 13 octobre 2017,il  avait déjà tué 20 personnes sur 6122 atteintes dans la ville de Goma et ses environs.

Madirisha Macrorobert Kakule