Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Tanganyika : “La destitution de Zoé Kabila s’est passée dans une irrégularité totale”, FCC(déclaration)

Dans leur déclaration rendue publique ce mardi 11 mai à Kinshasa, les membres du Front commun pour le Congo(FCC)dénoncent ” la boulimie du pouvoir et la conception autocratique qui s’installent de plus en plus au pays depuis l’avènement de l’union sacrée de la nation”. 

Le FCC note que l’union sacrée veut “assujettir tous les congolais et toutes les institutions de la République à la volonté d’une seule personne“. Pour cette plateforme politique de l’opposition, la destitution de Zoé Kabila s’est passée dans une irrégularité totale dans le sens que même les députés provinciaux membres du FCC n’ont pas eu accès à la salle le jour du vote de la motion de défiance contre le Gouverneur du Tanganyika.

Le FCC regrette que Zoé Kabila soit destitué juste pour avoir refusé d’adhérer à l’union sacrée en dépit de ses multiples réalisations reconnues par la population du Tanganyika. Ayant constaté plusieurs irrégularités dans cette destitution de Zoé Kabila, le FCC promet de ne pas cautionner cette destitution.

 Il prévient la cour constitutionnelle de ne dire rien que le droit dans ce dossier de peur d’être désacralisée davantage. Tout en prenant en témoin la communauté nationale et internationale, la plateforme politique de Joseph Kabila appelle la cour constitutionnelle à réhabiliter le Gouverneur du Tanganyika dans ses fonctions.

Notons que la destitution de Zoé Kabila de la tête du Tanganyika a créé un tollé dans l’opinion publique congolaise estimant qu’elle n’en valait pas la peine.

Robert TSONGO depuis Kinshasa.