Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable

Science - Solidarité - Développement
ISESOD-GOMA
Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT)
Gestion de Projet de Développement (GPD)
Communication et Résolution des Conflits (CRC)
Gestion des Micro-Entreprises (GME)
Gestion de l’Environnement (GE)

Sud-Kivu : Les partisants de Bahati Lukwebo empechent une tentative d’implantation de AFDC-A “Dissidence”

photo tiers

Une tentative d’implantation dernièrement à Kavumu, territoire de Kabare, à quelques encablures de Bukavu, au Sud-Kivu de la “dissidente” de l’AFDC-A n’a pas abouti en raison de la réaction spontanée des partisans de Bahati présentes dans la salle qui s’en est prise à la délégation de ce regroupement politique. Il s’en est suivi un branle-bas dans la salle.

La population de Kavuvu, fief de Modeste Bahati, a simplement fait échec à une tentative d’implantation à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, de “l’aile dissidente” de Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A). Les sympathisants présentes dans la salle où devait se dérouler la cérémonie s’en sont littéralement prises aux délégués de la “dissidente”.Trois vidéos que la rédaction de Forum des As a pu se procurer, montrent des images exprimant la situation qui a prévalu à Kavumu après la tentative d’implantation de la “frange dissidente” de l’AFDC-A.

CHASSE A L’HOMME

La première vidéo montre au début, une altercation entre un jeune homme, qui arrache violemment le drapeau de l’ADFC-A étalé sur la table, et la délégation de l’AFDC-A. L’altercation va se transformer en une chasse à l’homme dans la salle après que le jeune homme a réanimé le moral de la populationOn voit les membres de la délégation de l’AFDC-A prendre la poudre d’escampette dans une salle dont les tables et les chaises sont mises sens dessus dessous par la population en colère.Dans la deuxième et la troisième vidéos, on voit une population surexcitée, des jeunes en majorité, chantant le nom de ”Lukwebo” avec en vedette le jeune homme ayant arraché le drapeau de l’AFDC-A dans la salle.L’AFDC-A de Modeste Bahati Lukwebo passe des moments de fortes turbulences ayant abouti à sa dissidence, après le refus catégorique de son autorité morale de se retirer de la course de la présidence du Sénat au profit d’Alexis Thambwe Mwamba, candidat unique du Front commun pour le Congo (FCC).

DEBAUCHAGE

Par la suite, Modeste Bahati a interdit aux dissidents d’engager et de parler au nom du regroupement. Il leur a demandé également de créer leur propre regroupement politique et de restituer tous les insignes du regroupement sous peine des poursuites judiciaires. Ils sont restés sourds à tous ces appels et mises en garde.Depuis, cette situation a fait naître dans le chef des pro-Bahati une rancœur contre les dissidents. On peut déduire facilement que les derniers incidents sont l’expression d’une population mécontente du sort réservé à la véritable autorité morale de l’AFDC-A, Modeste Bahati Lukwebo, pour avoir dit tout haut ce que les autres membres du FCC ont l’habitude susurrer tout bas.En outre, Bukavu reste le fief électoral que Bahati partage avec Vital Kamerhe. Ses partisans n’accepteront pas un seul instant qu’un dissident implante une photocopie du parti de leur leader. Kléber Kungu/CP

English English French French Swahili Swahili