Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Rutshuru : La présence des groupes armés empêche la population à vaquer librement dans leurs champs (Aimé Mbusa)

Cette observation est de Mr Aimé Mbusa, l’un des notables de Rutshuru. Il l’a dit ce mardi 16 mars 2021 dans un entretien accordé à larépublique.net. Ceci est consécutive à la libération de deux personnes kidnappées il y a cinq jours par des hommes inconnus.

« Il s’agit d’une femme d’environ 62 ans et son fils du nom de byamungu grâce tous habitants du village buramba qui avaient été victimes du phénomène Kidnapping il y a cinq jours pendant qu’ils exerçaient leurs travaux champêtres » a indiqué aimé mbusa.

Les ravisseurs avaient d’abord exigé une rançon de mille dollars (1000$) à la famille de victimes pour qu’ils soient libérer , par peine la famille à su réunir 400$ .

Il faut noter que avant qu’ils soient libérés ils ont également signé une decharge de 50$ qu’ils doivent remettre à ces deniers pour accéder à leur champ. dit il.

Aime mukanda mbusa demande au gouvernement provincial du Nord-Kivu et aux maisons de télécommunications une coopération pour dénicher les kidnappeurs ,les sanctionner et le rétablissement rapide de la paix dans cette zone.

Rappelons que ces deux personnes ont été kidnappées lundi 11 mars et ont trouvé leur liberté ce 16mars 2021.

Trésor Wayitsomaya