English English French French Swahili Swahili

Réformes électorales : G13 a transmis ses conclusions à Joseph Kabila

Les signataires de l’appel du 11 juillet ont rendu public le lundi 28 septembre 2020, à la maison de France, leur proposition de feuille toute

Au cours de ce point de presse, Delly Sesanga a rassuré que la feuille de route publiée ne s’inscrit pas dans la logique du glissement du président de la République et des institutions. Elle fixe le déroulement des activités permettant la tenue des élections dans le délai constitutionnel,renseigne media congo.

Il a fait savoir que leur groupe propose l’organisation de l’élection présidentielle le 24 décembre 2023.

Pour la tenue des élections dans le délai constitutionnel, l’élu de Luiza estime qu’il y a urgence de procéder aux réformes de la loi électorale au niveau de l’Assemblée nationale.

« L’inscription d’une proposition de loi dans l’agenda de l’Assemblée nationale n’est pas une faveur », a martelé le président de l’Envol. Une manière de faire pression à Jeanine Mabunda pour aligner la proposition de loi portant modification de la loi électorale.

Il a rappelé que le G13 a déposé son rapport entre les mains du président de la république après avoir consulté l’ensemble de forces politiques et sociales.

En dépit de la réticence du Front commun pour le Congo (FCC), Delly Sesanga a révélé que leur plateforme a transmis également son rapport à Joseph Kabila, autorité morale dudit rassemblement.

Pour cet acteur de G13, Joseph Kabila en tant que chef de la majorité parlementaire reste un des acteurs important de la vie politique congolaise.

redaction