Groupe de presse La République

Groupe de presse la République

English English French French Swahili Swahili

RDC/PFCGL : Kasindi, Bunagana et Ruzizi 1, trois postes frontaliers à arrêt unique financés et construits par la Banque mondiale

Ces postes frontaliers sont Kasindi dans la province du Nord Kivu, frontalière avec la localité de Mpondwe en Ouganda,  le poste frontalier de Bunagana – avec Bunagana du coté Ouganda et enfin Ruzizi 1 dans la Province du Sud Kivu – frontalière avec Rusisi au Rwanda. Bientôt, débutera la construction de la petite barrière de Goma, frontalière avec la ville de Giseny au Rwanda.

Ces infrastructures frontalières permettront l’opérationnalisation du bureau à contrôle national juxtaposé à arrêt unique (One Stop Border Post) ou poste frontalier à arrêt unique comme c’est le cas actuellement à la Grande Barrière de Goma au Nord Kivu.

Le concept de poste frontalier à arrêt unique 

Une fois achevées, les installations feront partie d’un concept  connu sous le nom de « poste frontière à arrêt unique. Ce système permet au migrant de remplir les formalités une fois pour toute d’un seul côté de la frontière soit au Rwanda (Rusisi) soit en RDC (Ruzizi 1er) au lieu de l’ancien système qui obligeait le migrant à les faire deux fois de deux cotés.

Le poste frontalier à arrêt unique vise à mettre fin au cauchemar quotidien du passage de la frontière, grâce à un système fluide et efficace intégrant toutes les procédures, telles que les douanes, l’immigration et les autorisations de véhicules. Ce système efficace permet de  réduire le temps  de l’ensemble des formalités lors d’un seul arrêt pour un contrôle conjoint des autorités de chaque côté de la frontière. 

Le poste frontalier à arrêt unique présente bien des avantages comme la réduction du coût pour les transactions, le commerce international simplifié , le renforcement des agences des postes douaniers , la transparence de gestion et de redevabilité. Le poste frontalier à arrêt unique garantit une circulation plus rapide et efficace des migrants et des véhicules.

Pepe Mikwa.