English English French French Swahili Swahili

RDC: Le gouvernement encourage la culture du Cacao dans la Tshopo en vue de booster l’économie du pays d’ici 5 ans.

En séjour dans la Tshopo depuis le 15 juillet dernier, les ministres de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, de la Recherche scientifique et de l’Agriculture ont visité ce dimanche, le territoire de Banalia situé à 50 km de la ville de Kisangani où le cacao est exploité par une coopérative .

Émerveillé par le travail réalisé par les privés, le ministre de l’ESU, Muhindo Nzangi a lancé un message fort à l’endroit des investisseurs et de son collègue de l’agriculture; dans l’objectif de valoriser le cacao de la Tshopo et de trouver un équilibre entre la production et les prix sur le marché. Par ailleurs, S.E Muhindo Nzangi a rappelé l’engagement du gouvernement d’améliorer la formation des chercheurs notamment à l’ISEA (Institut Supérieur d’Etudes Agronomiques) de Bengamisa. 

Le ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire avec celui de la recherche scientifique vont s’employer activement pour assurer une meilleure formation aux chercheurs de Yangambi et de l’ISEA Bengamisa, ceci conformément aux instructions du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi. L’exploitation de l’hévéa, du cacao et des biens d’autres produits deviendra une réalité, renseigne sa cellule de communication.

De son côté,  le ministre de l’agriculture motivé à obtenir la revanche du sol sur le sous-sol, Didier M’zinga a encouragé ses collègues de l’ESU et de la Recherche scientifique à assainir le cadre des recherches et de formation pour assurer une culture adéquate. En outre, il  a encouragé les agriculteurs avant de leur promettre une subvention. 

Pour sa part, le numéro un de la Recherche Scientifique, José Mpanda;  la multiplication des semences par des recherches impactera sur la baisse de prix de semences des produits dont le cacao afin de permettre aux planteurs d’augmenter leurs productions et vulgariser la culture du cacao dans la région de la Tshopo aujourd’hui grand centre de production de cette culture.

Au terme de cette descente sous la conduite du gouverneur de la Tshopo, les agriculteurs ont exprimé toute leur gratitude à l’endroit du gouvernement,  qui a démontré à travers cette visite d’inspection que l’agriculture reste l’un des piliers du développement de la RDC.

Les membres de la délégation ministérielle ont promis aux agriculteurs  de chaque fois  passer régulièrement pour se rendre compte de l’évolution de ces cultures en vue de palper du doigt la réalité du terrain.

Rédaction