Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

RDC : Fêter l’indépendance avec éclat En 2020, en pleine crise de Covid-19, toutes les festivités avaient dû être annulées

Pas le moindre défilé pour cette date symbolique. L’année d’après, le Président Tshisekedi, ayant réussi de défaire la coalition FCC-CACH, et en créant une nouvelle majorité en sa faveur, avait à cœur de bien célébrer la fête de l’indépendance avec éclat. La présence du Roi conférant un relief particulier à l’événement.

Voilà qu’une autre fausse note perturbe quelque peu la musique diplomatique congolaise. Il s’agit du report du voyage de Philippe II à Kinshasa… pour des raisons sanitaires. Question : Pourquoi avoir annoncé, urbi et orbi, l’arrivée du souverain des Belges alors qu’on ne disposait pas de suffisamment de garantie quant à son agenda ? La crise sanitaire liée au Covid-19 n’étant pas quelque chose de nouveau.

Pour FATSHI, il s’agissait de faire d’une pierre deux coups. A savoir célébrer cette fête nationale en ramenant avec faste au pays les restes (la dent) du premier Premier ministre congolais Patrice Emery Lumumba.
Une partie remise pour le souverain des Belges de visiter pour la seconde fois son ex-colonie belge » lorsque les conditions dans les deux pays le permettront « . Le roi Philippe et le président congolais Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo se sont appelés lundi, a ajouté le Cabinet du Président.

Le président congolais Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo se rendra prochainement à Bruxelles afin de participer, le 21 juin, à la cérémonie de récupération des » reliques » du premier Premier ministre et héros national Patrice Emery Lumumba, rapporte le communiqué de la Présidence.

La Belgique s’est engagée à assurer le rapatriement des restes de Lumumba, assassiné le 17 janvier 1961, dans des circonstances non encore élucidées.

Didier KEBONGO, Forum des AS