English English French French Swahili Swahili

RDC : Christoph Mboso demande aux acteurs de la société civile de désigner les autres membres de la CENI

cette recommandation a été formulée par le président de l’Assemblée nationale Mboso N’kodia Christophe dans son discours lors de l’ouverture de la session parlementaire ce 15 mars 2021.

« Il est temps d’opérer les changements attendus par notre peuple dont l’audace réformatrice et le don de soi à la République ne fait l’ombre d’aucun doute. Et pour paraphraser Maurice Druon, « rien ne s’accomplit de grand dans l’ordre politique et rien ne dure sans la présence d’hommes dont le génie, le caractère et la volonté inspirent, rassemblent et dirigent les énergies d’un peuple ! » a indiqué le président de l’assemblée nationale.

Ainsi, ces lois qui ont trait à l’organisation des élections, en l’occurrence la loi électorale et la loi organique portant organisation et fonctionnement de la centrale électorale bénéficieront de la priorité dans leur examen. Il va ainsi sans compter le fait que certaines options de réforme envisagées dans la proposition de loi électorale impliquent nécessairement la révision de certaines dispositions constitutionnelles dont la procédure impose suffisamment de temps.

« Cette attention particulière portée sur ces lois implique notamment la désignation des animateurs de la Commission Électorale Nationale Indépendante . A cet effet, si la fois passée le consensus n’a pas pu se dégager autour d’un candidat, nous osons espérer que, cette fois-ci, les Chefs des confessions religieuses, dépasseront désormais leur égo et parviendront à désigner, dans le meilleur délai, leur délégué à la CENI parmi les meilleurs et dignes fils et filles du pays, s’il faut s’en tenir à la rigueur des critères qualitatifs de formation, d’expertise et de moralité qu’imposent ces postes à pourvoir » a-t-il dit.

Trésor Wayitsomaya