Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

RDC : Certaines organisations de la société civile de Kinshasa s’opposent à la taxe sur la certification des téléphones mobiles

Certaines organisations de la société civile de Kinshasa s’opposent à la taxe sur la certification des téléphones, initiée par le gouvernement congolais. Elles ont exprimé leur position au cours d’une interview accordée à la république.net ce 15 octobre.  Ces organisations appellent le gouvernement à payer les frais sur la certification des téléphones à partir des taxes payées par les sociétés de télécommunication. Elles menacent de mobiliser la population contre cette taxe si elle n’est pas retirée.

C’est depuis quelques jours que le gouvernement congolais a signifié avoir l’opération d’identification des téléphones mobiles. Selon Augustin Kibasa Maliba, ministre en charge des postes et télécommunications, cette opération permettra de lutter contre la contrefaçon, le vol et la mauvaise qualité de communication en RDC. C’est ainsi que pour pouvoir bénéficier de ces avantages, les détenteurs des téléphones portables devront payer une somme d’argent allant de 1 à 7 dollars américains.

Une taxe que rejettent les organisations de la société civile basées à Kinshasa. Pour elles, le gouvernement ne doit pas surcharger la population par une nouvelle taxe alors qu’elle souffre.

Elles proposent que le gouvernement congolais prenne en charge les frais de certification des téléphones. Cela grâce aux différentes taxes que les sociétés de télécommunication payent déjà au trésor publique.

Ces organisations annoncent des manifestations pacifiques pour dire non à cette taxe si le gouvernement ne la retire pas d’ici le 20 octobre prochain.

Robert Tsongo