RDC : A leur troisième jour au Nord-Kivu , les députés nationaux en mission sécuritaire se rendent  à Rubaya.

Redaction
By Redaction octobre 9, 2018 07:31

Réunion dans la grande salle de la BDGL Goma entre la commission parlementaire et les élus provinciaux

Une forte délégation des députés nationaux est en mission parlementaire depuis le dimanche 07 octobre au Nord-Kivu pour examiner les causes de l’insécurité qui ne cesse d’endeuiller les familles des victimes qui succombent dans des incursions armées devenues récurrentes.

 

Composée de 24 élus ,originaires du Nord-Kivu pour la plupart  , cette délégation a échangé hier avec les membres du gouvernement provincial,ceux de l’Assemblée provinciale ainsi que le chef de bureau de la Monusco.

Pour l’honorable Simon Bulupi Galati, chef de la délégation et membre de la commission défense et sécurité à l’Assemblée nationale, l’exécutif provincial devrait  travailler en complicité avec le parlement pour rendre vivable les coins du Nord-Kivu en proie aux violences.

 

«Nous avons échangé avec les députés provinciaux et le gouvernement pour avoir une autre lecture sur les causes et voies de sorties de l’insécurité de la province du Nord-Kivu, la descente en 2014 d’une mission parlementaire à Beni, du ministre de la défense et du premier ministre , avant une réunion mixte autour du président de l’Assemblée prouve à suffisance l’implication de chacun de nous pour mettre un terme à l’insécurité au Nord-Kivu »,à dit à la presse l’honorable Simon Bulupi Galati.

 

Pour Jules Hakizumwami, président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, cet échange avec la commission parlementaire venue de Kinshasa a permis d’identifier qui sont les tueurs, les groupes armés au Nord-Kivu et surtout les voies et moyens pour endiguer la criminalité au Nord-Kivu qui passe par l’encadrement des forces armées(FARDC),mais aussi mettre un terme à la cacophonie qui s’est toujours invité à l’Assemblée nationale quand le ministre de l’intérieur ou celui de la défense est interpelé pour s’expliquer sur l’insécurité à l’est du pays.

Notons que la délégation se rendra ce mardi à Rubaya pour faire un état de lieu des massacres survenus le samedi 06 octobre où 13 personnes ont étés sauvagement abattues par des inciviques inconnus.

Valéry Mukosasenge

Redaction
By Redaction octobre 9, 2018 07:31
Write a comment

No Comments

No Comments Yet!

Let me tell You a sad story ! There are no comments yet, but You can be first one to comment this article.

Write a comment
View comments

Write a comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

extrait du point de presse de Partick Mundeke.Recolte de fond de caution pour Moise Katumbi

Suivez le groupe de presse RD congolais sur Twitter

PUBLICITÉ SUR LA RÉPUBLIQUE

Abonnez-vous à ce site d'infos par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site congolais d'information et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 2 249 autres abonnés