English English French French Swahili Swahili

Nyiragongo : Vers un seul camp pour tous les sinistrés de la récente éruption du volcan

C’est ce qui justifie l’organisation du dialogue social de ce lundi 14 juin 2021 tenu en territoire de Nyiragongo, milieu touché directement par la lave en faveur des sinistrés directs, acteurs de la société civile, cadres territoriales, notables, députés du coin, scientifiques de l’Observatoire Volcanologique de Goma et quelques membres de la protection civile.

Cette Initiative est l’œuvre de la fondation maman Desise Nyakeru Tshisekedi en partenariat avec la protection civile du Nord-Kivu.

Interrogé par votre média, le responsable de la protection civile estime que cet échange est un moyen utile pour que dans l’unisson les habitants du territoire du Nyiragongo s’approprient l’initiative de ce camp unique des sinistrés.

«Ce dialogue initié par la première dame est de très grande utilité car il va permettre aux uns et aux autres de comprendre que la construction d’un camps est un moyen pour facililté la canalisation des donations mais aussi de savoir les vrais vulnérables de cette calamité,c’était aussi l’occasion pour nous de les expliqués que l’éruption du Nyiragongo, ne pas un fait des féticheurs ou d’une malédiction moins encore de la sorcellerie mais plutôt une calamité naturelle», déclare Joseph Makundi.

Mambo Kawaya, Président de la société civile du territoire de Nyiragongo accorde une grande place à ce dialogue initié par la première dame de la RDC qu’il qualifie de capitale après l’éruption du Volcan Nyiragongo car une fois l’érection de ce camps les faux rescapés de l’éruption vont d’éliminés.

«Les aides étaient plus dispersées et régulièrement distribuées aux faux sinistrés installés dans des écoles et églises ici à Nyiragongo mais avec cette nouvelle donne d’un site commun comme camp , plus question des pseudos sinistrés et les assistances seront désormais orientés», s’exprime t-il.

D’avant le coordo auteur national de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi(FONT), les participants à ces assises ont remerciés la première dame de son implication pour le bien être des sinistrés.

Pour rappel, l’éruption du Volcan Nyiragongo à occasionné Plusieurs dégâts collatéraux plusieurs infrastructures ont été calcinées par la lave dont des maisons d’habitation des paisibles populations, 6 écoles, une usine,1300 mètres de la route Goma-Rutshuru coupée,des produits des champs ainsi que la centrale d’approvisionnement en eau et le système d’électricité de la Virunga.

Les sinistrées se sont déplacées car leurs maisons ont été calcinées par la lave et/ou sont endommagées par les tremblements de terre.Pour ce faire,ils ont occupé les écoles et les églises.

Valéry Mukosasenge