English English French French Swahili Swahili

Nyiragongo : Tension à Buhene, 14 morts, 53 blessés et plus de 35 maisons incendiées (Bilan officiel)

Le gouvernement provincial du Nord-Kivu est revenu sur la situation sécuritaire en province lors du conseil des ministres tenu ce vendredi 16 avril 2021 parlant des échauffourées qui ont eu lieu en début de semaine à la lisière entre Goma et le territoire de Nyiragongo dans le village de buhene.


Selon le ministre en charge de sécurité et du territoire, “le bilan officiel de cette tension populaire à Buhene est de 14 morts, 53 blessés, plus de 35 maisons incendiées et plusieurs autres maisons de commerce pillées”.

Notons qu’en date du 13 Avril le gouverneur du Nord-Kivu Carly nzanzu kasivita a également arrêté une mesure en suspendant toutes forme de manifestation publique sur l’étendue de la province après les altercations entre les jeunes et les agents de l’ordre dans ce coin de la ville. Ces derniers manifestaient pour dénoncer l’insécurité grandissante en territoire de Beni tout en exigeant le départ immédiat de la Monusco en République Sémocratique du Congo.

Après deux jours d’émeutes à la forme interethnique entre deux tribus (Nande et Kumu) majoritaires dans cette entité, une partie de la population craignant pour sa sécurité s’était déplacée vers les quartiers de la ville de Goma, jugés sécurisés. Ce même mouvement était également observé à Turunga, un autre village voisin de Buhene toujours dans le territoire de Nyiragongo. Des appels au calme et de non intoxication étaient lancés par les autorités administratives, politiques et coutumières de la province à l’endroit des jeunes afin d’éviter une nouvelle guerre intercommunautaire dans la région.

Trésor Wayitsomaya