Hôpital Tertiaire
Soins préventifs, Soins nationaux avancés Spécialité,
Malformations congénitales, Soins complexes.
Projets communautaires
Maternité à moindres risques, Lutte contre les violences
sexuelles et sexistes, Renforcer la Protection... La paix
Formation et recherche
Chirurgie générale à travers le programme COSECSA,
Spécialisation en médecine de famille, Soins infirmiers...
ISESOD-GOMA
Institut Supérieur d’Environnement Solidaire et de Développement Durable

Science - Solidarité - Développement
ISESOD-GOMA
Réseaux Informatiques et Télécommunication (RIT)
Gestion de Projet de Développement (GPD)
Communication et Résolution des Conflits (CRC)
Gestion des Micro-Entreprises (GME)
Gestion de l’Environnement (GE)

Nord-Kivu : Tueries et Kidnapping des Infirmiers, l’UNIIC appelle à l’implication des autorités

La coordination de l’Union Nationale des infirmiers et Infirmières du Congo demande aux autorités politico-militaires de s’investir dans la sécurisation de cette catégorie de personnel soignant, victime des tueries et Kidnapping dans le territoire de Rutshuru.
Dans un entretien exclusif accordé au groupe de presse la république ce dimanche 25 Août 2019, son secrétaire exécutif provincial fustige et condamne cette énième attaque ciblée d’un convoi des infirmiers de la zone de santé de Binza avec un bilan de 3 infirmiers atteint par balle et deux autres emportés dans la foret.

« Ici nous vous disons que l’infirmier Safari Ndawanga jean, l’infirmier principal de l’Union Nationale des infirmiers et Infirmières du Congo syndicat de Binza a été conduit en brousse et sa femme a été touchée par 4 balles au niveau du thorax, sa situation est alarmante et à craindre. Également l’infirmier titulaire adjoint Mafene Kakuru François a été aussi Kidnappé et une infirmière et sœur religieuse et un autre grièvement blessé par balles.
Nous constatons en province que l’infirmier en province est devenu la cible des personnes armées, à Rutshuru il ne se passe pas une semaine sans qu’un infirmier ne soit inquiété, ça nous frustre et cette situation ne nous facilite pas de bien faire notre travail. C’est ainsi que nous demandons à toute personne de bonne foi de nous aider pour retrouver ces infirmiers kidnappés pour le bien n’être de la communauté infirmière », renseigne Pascal Habamungu , secrétaire exécutif provincial de UNIIC Nord-Kivu.

La société civile parle des dégâts humains importants intervenus hier soir soit 2 morts, 6 personnes grièvement blessées dont une sœur religieuse et 2 portés disparus.

Lire ce lien
https://larepublique.net/rutshuru-2-morts-6-blesses-graves-et-2-personnes-kidnappes-dans-une-embuscade-a-kisharo-nord-kivu/

Rappelons qu’au cours de cette même année l’UNIIC était évoltée par l’assassinat par balle d’un médecin du nom de Philippe, tué a Murambi dans son champ de Kakonde dans le Rutshuru précisément le mercredi 10 avril 2019 devant sa femme et ses travailleuses pendant qu’ils étaient en train de sarcler un champ de maïs .

Lire ce lien
https://larepublique.net/nord-kivu-luniic-decrie-la-non-assistance-aux-infirmiers-en-danger/

‹‹ Ce cas s’ajoute sur plusieurs autres que nous ne rapportons pas souvent. A part l’assassinat de mon confrère Philippe, le tout dernier cas parmi tant d’autres est celui du médecin kidnappé puis égorgé le mois dernier à Butembo en plein service ››, Conclut le responsable en province de l’UNIIC

Valéry Mukosasenge

English English French French Swahili Swahili