Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Nord-Kivu : Simon Kazungu se félicite de l’organisation du procès contre les « Kasukwistes » de Butembo

« C’est une bonne chose mais si elle vient avec retard. Nous l’avions réclamé en son temps dans notre déclaration politique lorsque nous étions traités, nous les enfants de Butembo, de Maimai. Nous avions émis le vœu d’organiser des chambres foraines en vue de punir les coupables (Kasukwistes) et que la population sente que l’État s’occupe de son sort. C’est maintenant que ça commence, on ne sait pas dans quelle condition. Nous croyons que ça va aboutir à punir ces gens-là qui ont causé le malheur de la population de Butembo » espère l’élu de Butembo.

Simon Kazungu croit en une justice équitable en faveur des habitants de sa juridiction. Il souhaite que ce procès à caractère pédagogique serve des leçons à tous les bandits qui rodent au tour de Butembo, avec comme objectif d’insécuriser la ville.
« Il y a accalmie mais il y a des cas isolés qui sont signalés çà et là. Il y a des moments où des bandits attaquent des populations dans certains quartiers. Je crois qu’avec la justice, quand ces prévenus seront reconnus coupables puis punis sévèrement, cela va stopper ce phénomène Kasuku » dit-il.

Pour rappel, depuis environ trois mois maintenant, aucune nuit ne se passait sans enregistrer un cas de banditisme dû au phénomène Kasuku dans la ville de Butembo. Cette situation a pris de plus en plus de l’ampleur depuis des évasions massives des prisonniers des maisons carcérales de Beni et Butembo.

Jonathan Kombi