« Je comprends maintenant pourquoi une trentaine d’élus provinciaux tenaient obstinément à l’ouverture de l’Assemblée provinciale avant l’élection partielle à Butembo, Beni ville et territoire » s’exclame un des anciens députés indignés par le comportement des nouveaux députés.

Le gouverneur ad intérim du Nord-Kivu maître Feller Lutaichirwa aurait récemment déposé à la questure de l’organe délibérant une bagatelle de 15 mille dollars américain allouée aux frais d’installation de l’Assemblée provinciale programmée au mois d’avril si l’on s’en tient au calendrier de la commission électorale nationale indépendante.

Des sources bien informées ont confié   au groupe de presse la république qu’un montant de 15 mille dollars américain a été retiré jeudi de la semaine passée par un député de l’ancienne législature connu du grand public et qui a été réélu ; pour partager à ses pairs non encore intronisés conformément aux us et coutumes parlementaires.

Selon toujours les mêmes sources ; c’est depuis janvier que des retraits intempestifs d’argent sont opérés à la comptabilité du gouvernorat par ces nouveaux élus sans avoir été investi.

Un des députés fin mandat dit craindre que cette allure pousse la prochaine assemblée provinciale à devenir sujette d’une subordination absolue de l’exécutif provincial à cause de son caractère monnayable.

Pendant que les députés se la coulent douce avec ces 15 mille dollars ; le personnel administratif du gouvernorat accuse un cumul de plusieurs mois d’arriéré ce qui est à l’origine de la précarité indescriptible dans la vie qu’ils traversent se lamente le même député fin mandat.

Valéry Mukosasenge