Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Nord-kivu : Scandal au ministère de l’agriculture ,quand le Ministre crache sur son parsec.

Christophe Ndibeshe , ministre provincial de l’agriculture au Nord-kivu

C’est un cas indécent d’un homme d’État et de surcroît un ministre provincial, pire encore dans une manifestation publique.

Tout se passe à la maison de la femme lorsque Christophe Ndibeshe le plus âgé des ministres provinciaux du Nord-Kivu en charge de l’agriculture chargé une forte quantité de salive morveuse enfouie dans sa gorge pour la déverser avec fracas sur le visage de son secrétairerie particulier.

Le péché de Monsieur  Floribert est de n’avoir pas mis à la disposition d’un Journaliste  une copie du discours de son excellence le tout puissant Ndibeshe, qui décide d’appliquer la gérontocratie à la mode du néocolonialisme époque dont il est apparemment nostalgique.

A en croire une indiscrétion auprès de laquelle s’est plaint le pauvre secrétaire particulier qui s’est involontairement souillé le visage par un crachat du vieillard ,ne disposait  sur lui que de trois copies du discours destinées à être distribuées à trois partenaires. Du coup ,un chevalier de la plume s’improvise sur la liste des requérants de la brillante allocution du ministre.Ndibeshe instruit ainsi son valet à délivrer une copie au Journaliste. L’agent rédacteur du majestueux ministre cracheur qui n’avait plus de copie réservée aux médias s’est vu réprimandé de la plus sévère manière par son boss qui voulait faire des beaux yeux à la presse.

Selon la même source ,le parsec qui s’est senti frustré par ce geste humiliant a tout de suite décidé de jeter l’éponge. Un acte redoublé d’un cumul de  5 mois d’arriérés de rémunération qui aurait énervé cet agent de moyen rang. Aux dernières nouvelles, le Ministre serait en pleine négociation avec la famille du démissionnaire pour obtenir sa miséricorde. Dossier à suivre.

Valéry Mukosasenge