Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Moïse Katumbi donne carton rouge à la machine à voter.

Processus électoral en RDC, la liste des opposants qui ne sont pas d’accord avec l’utilisation de la machine à voter s’allonge.

Après Felix Tshisekedi, c’est Moise Katumbi qui vient à son tour de rejeter cet outil que propose la CENI pour le prochain scrutin électoral.

L’ancien gouverneur du Katanga et candidat à la présidentielle de décembre 2018 qui l’a dit ce samedi à Kigali à l’occasion de sa rencontre avec  les congolais vivants au Rwanda, burundi et de l’Ouganda et une délégation de ceux du nord et sud kivu. Pour katumbi,il s’agit d’une machine à tricher et non à voter.C’est pourquoi il a déclaré devant le public venu l’écouter qu’ils n’accepteront pas cette machine et appelle les congolais à la vigilance.

Pour lui, l’introduction de la machine à voter est inopportune et la qualifie d’une manœuvre de Joseph Kabila pour voler les voix.

Réagissant aux justifications du président congolais lors du sommet de la SADEC dans lequel il avait indiqué que la machine à voter réduirait à 50% le coût des élections, katumbi parle d’un montage de la majorité pour s’éterniser au pouvoir a t-il conclu.

Valéry Mukosasenge depuis Kigali pour la republique.net