Nafisa Ramazani

La Centrale Syndicale du Congo (CSC)/Nord-Kivu vient de remporter ce vendredi 15 mars 2018 au centre de presse de l’UNPC,les élections Syndicales  de la chaîne officielle avec le ticket Nafisa Ramazani-Laurent Nyangi Taki face à l’Union nationale des Travailleurs du Congo(UNTC).


Après dépouillement , sur 57 votants , 30 ont jetés leurs dévolus sur la CSC, 24 pour l’UNTC et 3 bulletins nuls.

Ainsi madame  Nafisa Ramazani succède à monsieur Ahmadi Chiru à la présidence, Pechel Shé katsana remplace Mulundu Muziko à la vice présidence et Laurent Nyangi prend la place de madame Lyliane Mahamba au secrétariat.

CSC, un syndicat qui lutte pour la défense des intérêts des travailleurs du secteur privé et public en RDC, a mis en  place ce nouveau comité, tout en remerciant le personnel de la RTNC-Nord-Kivu pour la confiance portée aux membres nouvellement élus.


Nafisa Ramazani, désormais à la présidence Syndicale de la RTNC/Nord-Kivu a déclaré que son syndicat doit être partie prenante des questions liées aux attentes des travailleurs.


« Après avoir évalué nos faiblesses, on s’est dit qu’il est temps de redynamiser notre action.Nous allons être au milieu du village , travailler en étroite collaboration avec la direction pour le bien être du personnel de la RTNC, nous remercions tous les travailleurs qui ont porté la confiance en nous femme en ce mois de mars car nous le méritons. Nous allons également travailler avec le comité sortant pour la bonne continuité des actions ». Martelle Nafisa Ramazani.

Le directeur provincial de la RTNC a dans son speech , saluer le bon déroulement des élections syndicales tout en promettant une franche collaboration avec la nouvelle équipe.


«Nous sommes content de la nouvelle équipe et notre souhait est qu’ensemble nous regardions dans la même direction.

Au départ vous devez savoir que nous nous battons pour un même objectif et pour ce faire je ferai tout mon effort pour collaborer dans l’esprit de faire avancer les choses», à dit Luc Benoît Tshiabembi Katembwe.

Notons que ces élections étaient supervisées par la division provinciale du travail et prévoyance sociale qui représente l’état congolais.

Valéry Mukosasenge

English English French French Swahili Swahili