L’Union pour la Nation Congolaise UNC /Nord-Kivu s’est exprimée sur la situation politique de l’heure dans une déclaration politique rendue publique hier jeudi 10 Avril 2019 a Goma.

C’est par la bouche de son porte-parole fédéral au Nord-Kivu Adrien Mashumo que ce parti politique a donné sa position face à plusieurs points chauds de l’actualité politique en RDC.


Le parti cher à Vital Kamerhe réagit face au base du moment ,le fameux concept :“déboulonnage de l’ancienne classe politique congolaise ” tel qu’évoqué et juge de corrompue par le président Félix Tshisekedi en ces termes:
« Il convient de noter qu’on ne peut pas résoudre un sérieux problème de la lutte contre la corruption et la mauvaise gouvernance sans l’avoir traité.”Comme pour dire qu’il faut appeler le “chien”par son mom.

L’UNC se dit être satisfait de la diplomatie agissante du président de la république qui ne tardera pas à nous produire des retombées positives sur l’épineuse question de l’insécurité au Nord-Kivu et dans toute la région des grands- lacs.

Andrein Mashumo trouve en ce qui précède une nette justifications des deux dernières sorties du président Félix dans quelques pays de l’Est et aux Etats-Unis.


D’autres part, l’UNC s’insurge contre la toute récente intervention médiatique de la CENCO qu’elle qualifie d’une rébellion socio-politique contre le pouvoir établie.


Le porte parole Adrien Mashumo conclut son speech par un appel à la cohabitation politique entre le FCC et le CASH qui devrait être la manifestation d’une transformation positive au service du peuple Congolais.


Thierry Kayandi