Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Nord-Kivu : Les autorités provinciales appelées à collaborer avec les motocyclistes dans la vente des plaques minéralogiques

Face aux manifestations violentes observées dans certaines entités territoriales décentralisées au Nord-Kivu, le Sénateur Jean BAUMBILIIA propose une approche coopérative entre les autorités provinciales, locales et la population dans leur opération de vente des plaques minéralogiques. Cet élu des élus a lancé cet appelle dans une interview accordée à larepublique.net ce vendredi 8 janvier 2021, à la suite des manifestations des taximen moto de Beni-Butembo.

Le Sénateur Jean MUKINTI BAUMBILIIA estime que le gouvernement provincial du Nord-Kivu doit tenir compte de la pauvreté de la population de la province en général et de la région Beni-Butembo en particulier. Pour lui, il faut une collaboration entre les autorités provinciales et la population dans le cadre de recouvrement de la taxe fixée pour cette plaque d’immatriculation.

Ce partisan de la chambre haute du parlement reconnaît toutefois que la plaque d’immatriculation est un outil indispensable dans le cadre de la sécurisation des entités. Jean MUKINTI BAUMBILIIA affirme que certains véhicules et motos non identifiés peuvent servir l’ennemi. D’où l’importance de cette opération.

Signalons que depuis le 6 Janvier dernier, le Gouverneur de province ad interim, Marie Lumoo Kahombo a lancé le bouclage moto de la plaque minéralogique. Moins de la résistance observée, le stock est insuffisant, une raison de plus qui prouve que la Direction générale des recettes (DGRNK) n’était pas prête pour ce bouclage, pensent les motocyclistes.

Robert Tsongo