English English French French Swahili Swahili

Nord-Kivu : Le PLD monte au créneau pour dénoncer la persistance de l’insécurité à l’Est de la RDC

La position de ce parti politique est contenue dans un communiqué rendu public ce samedi 7 Août par la section Nord-Kivu du Parti Libéral pour le Développement (PLD ) dont la république. net possède une copie.

Ce parti cher à l’honorable Jean-Paul Lumbulumbu Mutanava note la montée de l’insécurité 100 jours après la nomination du gouvernement Sama Lukonde et pendant les 90 jours après la proclamation de l’État de siège au Nord-Kivu et en Ituri.

«plus de 440 personnes ont été massacrées par les rebelles ADF et CODECO, 26 véhicules et plus de dix motos incendiés lors des embuscades, des déplacements des populations sans aucun secours du gouvernement central ainsi l’expansion du phénomène kasuku mais aussi la reprise du kidnapping des enfants mineurs en ville de Goma , des menaces des rebelles à Masisi, Walikale, Beni et Irumu», peut-on lire dans ce document.

Ce parti politique invite le gouvernement à la prise en charge du programme Désarmement, Démobilisation et Réinsertion Communautaire   pour permettre une meilleure reddition volontaire des groupes armés dans les provinces concernées par l’État de siège.

Pour rappel c’est depuis le 6 mai dernier que l’État de siège à été décrété au Nord-Kivu et en Ituri pour  la restauration rapide la paix .

Trésor Wayitsomaya