English English French French Swahili Swahili

Nord-Kivu : le I BELONG -UNHCR sensibilise les journalistes sur la lutte contre l’apatridie

Ne pas avoir des documents qui approuvent votre nationalité dans un pays peut avoir des conséquences néfastes sur l’avenir d’une personne. C’est une affirmation de la ministre Russe de la protection pour le HCR au nord et au sud Kivu lancée lors d’un déjeuner de presse le début de cette semaine à Goma.

Cette sensibilisation axée sur la lutte contre l’apatridie a permis aux professionnels des médias d’ avoir une idée claire sur l’importance de la détention de l’acte de naissance qui mène vers la reconnaissance d’une nationalité. Cette pratique semble être oubliée par plusieurs personnes, surtout les réfugiés, les apatrides et les rapatriés pour leur protection.

 Berthe Chekanabo, cheffe de division provinciale de la justice a parlé de la session concernant les efforts des autorités et l’appuie du HCR sur la réduction des risques d’apatridie au pays et en particulier au nord Kivu. Dans son speech , elle a précisé que le gouvernement provincial met en œuvre les campagnes de sensibilisation pour que la nationalité des populations soit attestée par un document.

«Au niveau provincial, nous faisons de notre mieux avec l’aide de HCR pour garantir la protection de la population, par exemple, le gouvernement avait décidé de livrer gratuitement les actes de naissance pour chaque citoyen mais les habitants semblent ignorer cela , pourtant nous organisons des sensibilisations à l’intérieur de la province chacun a droit à une nationalité»,  A t-elle ajoutée

La déclaration universelle de droit de l’homme affirme que tout individu a droit à une nationalité, reconnaissant ainsi l’importance juridique et pratique de la nationalité pour la jouissance des droits de l’homme. C’est dans ce sens que la ministre Russe pour le HCR précise que leur présence en RDC , c’est pour prévenir et réduire les causes d’apatridie au pays.

«Le travail ici en RDC ,on parle des risques d’apatridie à cause du faible enregistrement à l’état civil et c’est un problème qui est répandu et qui touche plus les zones rurales, les gens ne perçoivent pas d’ enregistrer leurs enfants à l’état civil. C’est important de le faire parce que ça peut affecter l’avenir des enfants», A t-elle soulignée

Que veut dire ” apatride”?

Le droit international définit l’apatride comme une personne qu’aucun État ne considère comme son ressortissant par l’application de sa législation. Cela signifie qu’un apatride ne possède  la nationalité d’aucun pays. Le comité technique de lutte contre l’apatridie (CTLA) cherche à trouver une solution pour lutter contre ce fléau.

Signalons que l’apatridie a souvent des conséquences graves qui durent toute la vie.

Huguette Mpipo