Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Nord-Kivu : la PNC dotée de trois jeeps de service

Trois jeeps dont deux pour Goma et l’une destinée à Butembo ont été réceptionnées ce 23 Mai par le commissariat provincial de police nationale congolaise(PNC). Dotation faite par le gouverneur de province afin de réduire sensiblement la criminalité urbaine dans les villes de son entité.

Pendant la remise officielle de ces engins roulants à l’esplanade du gouvernorat, l’autorité provinciale a exhorté aux éléments de la police bénéficiaires de ces jeeps, d’en faire bon usage. Carly Nzanzu Kasivita a appelé la population à continuer de collaborer avec les forces de sécurité pour mettre fin au banditisme urbain.

Le commissaire provincial de la police ayant réceptionné ces véhicules, a rassuré de faire sa structure, une mobilité rapide pour répondre aux urgences de la population. Le Général Aba Van Ang a estimé que cette dotation va renforcer la capacité de ses troupes pour que la situation sécuritaire soit améliorée dans sa juridiction, particulièrement en ville de Goma.

​Satisfait de cet acte, le président du parlement des jeunes du Nord-Kivu a présenté ses remerciements au gouverneur de province pour cette action généreuse. Johnson Ishara Butaragaza recommande à l’autorité provinciale de continuer à faire mieux au bénéfice sécuritaire des Nordkivuciens, longtemps meurtriers. Cette structure de la jeunesse la PNC/Nord-Kivu de faire bon usage de ces engins afin de bien servir la communauté.

Signalons qu’actuellement, plusieurs agglomérations de la province du Nord-Kivu font face à une insécurité grandissante caractérisée par le cambriolage, le vol à mains armées qui conduisent le plus souvent à la perte des vies humaines. En ville de Goma notamment la commune de Karisimbi, est actuellement secouée par les actions récurrentes des bandits armés opérant par groupe de 40. La ville de Beni quant à elle, en plus de la menace des groupes armés, l’insécurité urbaine ne cesse de prendre de l’ampleur. Le cas récent est celui d’un jeune homme vendeur d’unités, Muhindo vahilanda Justin âgé de 30 ans qui a été assassin par des inconnus porteurs d’armes à feu, au quartier butsili dans la soirée du mardi 19 mai.

Nicole LUFUNGI