Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Nord-Kivu : La Banque TMB, appelée à changer les stratégies de paie des enseignants

C’est le Directeur de la province éducationnelle Nord-Kivu 2 qui lance cet appel. Adaku Dawa Yose l’a dit au groupe de presse la République.net. Il pense que le système de la bancarisation initié par le Gouvernement congolais n’est pas venu pour pénaliser l’enseignant.

“Quand le gouvernement congolais a initié la bancarisation c’était pour rapprocher l’enseignant de la banque et c’est l’agent payeur qui devrait normalement suivre l’enseignant où il est. Nous sommes un peu mécontents de la façon de travailler de la banque TMB qui est en train de marginaliser nos enseignants, ils ne sont pas au service de la banque pour y gaspiller tout le temps mais plutôt enseigner les enfants, l’éducation étant un droit fondamental pour eux”, déplore Adaku Dawa Yose.

En effet, les enseignants de certains cercles éducationnels de la province éducationnelle Nord-Kivu 2, parcourent des longues distances pour aller récupérer l’argent à la TMB. C’est par exemple les enseignants de Mangourédjipa à l’ouest du territoire de Lubero qui font 3jours de marche pour atteindre la ville de Butembo afin d’être servis par la banque. Ils font 200 Km aller et retour et sont obligés d’attendre entre 3 et 5 jours pour être servis. Conséquence, les cours restent paralysés lors de leur absence.

Le Directeur de la province éducationnelle Nord-Kivu 2 pense qu’il est du devoir de la banque TMB d’étudier les faisabilité possible pour servir ces enseignants.

“Notre travail est de faire un plaidoyer pour que la banque TMB change ses stratégies et travaille sans nuire au système éducatif congolais. Elle doit étudier tous les contours possibles pour desservir les enseignants dans des conditions acceptables”, a-t-il ajouté.

Trésor Wayitsomaya