English English French French Swahili Swahili

Nord-Kivu : Des infirmiers en grève boudent l’appel de Joseph Makundi leur demandant de reprendre les activités.

C’est dans un communiqué de presse rendu public ce jeudi 11 novembre que l’intersyndical des professionnels de santé non médecins et administratifs du Nord-Kivu s’insurge contre la correspondance du président de l’ordre des infirmiers en province

Ce dernier demande, dans la  correspondance, la reprise provisoire des activités des soins de santé primaire dans les structures sanitaires de la province. Joseph Makundi justifie sa demande par les  différents déplacements de la population qui selon sa correspondance peut créer des épidémies.

L’intersyndical condamne avec la dernière énergie l’acte posé par Joseph Makundi, président de l’ordre des infirmiers du Nord-Kivu, car estimant que sa mission primordiale est de « Faire observer la déontologie et l’éthique professionnelle seulement dans son secteur».

Ils estiment que l’ordre ne doit jamais se substituer en syndicat.

«l’intersyndicat signifie à tous les professionnels de santé non médecins et administratifs que la grève reste toujours observée sur  toute l’étendue de la province du Nord-Kivu», poursuit ce communiqué signé par son président Muhindo Conrad et d’autres membres du comité.

Ainsi, ils rappellent que la lettre du 10 novembre  adressée aux infirmiers titulaires avec copie aux autorités est nulle et de nul effet, sachant que la grève a été décrétée par les responsables syndicaux du niveau national.

Pour rappel , c’est depuis le 02 août de cette année que les infirmiers avaient déclenché un mouvement de grève. Ceux-ci demandent à l’État congolais de revoir leurs conditions salariales.  

Valéry Mukosasenge