Photo Alain Wandimoyi

C’est ce mardi 18 septembre 2018 en ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu qu’il a été procédé à l’ouverture du forum sur la paix afin de mobiliser les décideurs politico-administratifs, leaders communautaires, les jeunes tant au niveau national que local pour leur implication effective dans la recherche de la paix et la cohésion sociale particulièrement au cours de cette période électorale en province.

Durant trois jours, les participants à ce forum qui cadre avec la célébration ce 21 septembre de la journée internationale sur la paix vont faire un état des lieux sur la situation socio-sécuritaire et politique en province du Nord-Kivu, créer un espace d’échange et de collaboration entre les leaders locaux, afin que les communautés expriment leurs avis sur les besoins sécuritaires, de protection et de la cohésion sociale.
Un espace particulier où les femmes et d’autres groupes marginalisés ont droit à la Parole.

Le vice-gouverneur de la province du Nord-Kivu qui a ouvert officiellement ces assises a exhorté les fils et filles de la province du Nord-Kivu de continuer à garder espoir pour un lendemain meilleur.
«Ce cadre est l’occasion  pour les Nord-Kivuciens de sensibiliser et mobiliser les décideurs politico-administratifs, leaders communautaires et autres à tout le niveau pour leurs interventions effective dans la quête du rétablissement de la paix au Nord-Kivu», a dit Me Feler Lutaichirwa.


Pour le chef de mission du projet solution pour la paix et le relèvement DRC-SPR de l’USAID, ces assises vont rapprocher les gouvernants des gouvernés en vue de leur accorder un espace de discussion sur les questions sensibles du moment.

«Nous attendons de ce forum, la présentation des différentes solutions participatives et les engagements concrets de la part des décideurs locaux, nationaux, acteurs de la société civile, leaders communautaires et responsables des partis politiques également, un renforcement des mécanismes de dialogue et de prévention des conflits communautaires », a insisté Jean-Baptiste Nimubona.



Notons que cette année, le monde entier commémore le 70ème anniversaire de la journée internationale de la paix sous le thème : le droit à la paix : 70 ans après la déclaration universelle des droits de l’homme.

C’est dans cette optique que le cadre provincial de plaidoyer du Nord-Kivu,  avec son partenaire USAID et les acteurs étatiques et non étatiques, animés par la ferme volonté d’accompagner les efforts du gouvernement de la RDC dans le processus de consolidation de la paix et la cohésion sociale, auront au cours de ce mois de septembre une campagne de la célébration de la journée internationale de la paix.

Valéry Mukosasenge

English English French French Swahili Swahili