English English French French Swahili Swahili

Masisi:La surfacturation de la SNEL sur l’axe Sake-Shasha révolte les consommateurs

Ceux-ci l’ont fait savoir lors d’une réunion extraordinaire tenue ce jeudi 16 septembre  à Sake.

Au cours des échanges, plusieurs problèmes ont été épinglés. Il s’agit entre autres de la surfacturation forfaitaire du courant variant entre 20 000 et 50 000 Fc par mois; le manque de compteurs pouvant quantifier l’énergie consommée, le délestage exagéré et l’absence d’éclairage public à Sake.

Élu président du comité des consommateurs du courant de la SNEL au cours de la même réunion, Jospin Simweray Musekura affirme qu’une lettre contenant toutes les difficultés auxquelles font face les abonnés de la SNEL sur l’axe Sake-Shasha et les stratégies pour les résoudre sera bientôt expédiée aux autorités à tous les échelons. D’après lui, un ultimatum de 14 jours pour répondre à ces revendications sera accordé aux responsables de la SNEL. Dans le cas contraire, des mesures contraignantes seront prises, prévient-il.

Jospin Musekura, président des consommateurs

Il dit ne pas comprendre le comportement des responsables de cette société pourtant publique de surfacturer les abonnés de l’axe Sake-Shasha pendant que ceux-ci se démènent dans la vulnérabilité totale après avoir fait face à l’insécurité de longue date et aux calamités naturelles.

« Le courant c’est notre droit et non une faveur, nous sommes régis par la constitution, et ne savons pas comment quelqu’un peut se permettre par son imagination de nous taxer forfaitairement avec une somme exorbitante au moment où nous sommes une population très vulnérable, vous savez combien de fois nous avons été frappés par différentes guerres et catastrophes naturelles, nous ne comprenons pas comment la SNEL antenne de Saké peut arriver à ce niveau de nous facturer jusqu’à aller au delà de 30.000Fc, 50.000Fc, nous lançons notre cris d’alarme et nous pensons être à même de payer une facture allant de 3.000 à 6.000Fc», a fait savoir Jospin Musekura.

Notons que plus de 50 consommateurs de l’électricité sur cet axe ont pris part à ces assises.

Jérémie Kabali depuis Sake.