English English French French Swahili Swahili

Masisi : Plus de 142 Officiers de la police Judiciaire prêtent serment à Sake

Ce sont plus de 142 Officiers de la Police Judiciaire des commissariats de Sake, Kitshanga, Masisi centre et Nyiragongo qui ont prêté serment ce samedi 11 septembre au commissariat de la police de Sake dans le Groupement Kamuronza.

C’était en présence du procureur de la République en province du Nord-Kivu et d’une délégation de la Dynamique des femmes juristes DFJ en sigle, partenaire du gouvernement congolais dans ce domaine.

Les habilitations de ces OPJ interviennent après que les concernés aient subi une formation dans le cadre du projet “prévention et réponse des violences basées sur le genre” de la Dynamique des femmes juristes «DFJ». Ce projet portait sur différents thèmes juridiques en vue de parvenir à une meilleure performance de ces officiers dans leurs services.

Présente lors de la prestation de serment de ces OPJ à Sake,  Bernadette Mununu, responsable du volet juridique dans le projet prévention et réponse des violences basées sur le genre de DFJ dit attendre de ces officiers la mise en exécution des matières vues pendant la formation.

« Avant la prestation de serment on les a d’abord capacité sur les thèmes  : l’organisation et compétences judiciaires, la procédure pénale, le droit pénal spécial, la déontologie, comment réunir les éléments de preuve ainsi que la protection des victimes et témoins. Nous attendons d’eux la mise en pratique de cette matière et de bien travailler pour l’intérêt de la population des territoires de Masisi et Nyiragongo» a-t-elle fait savoir.

S’adressant à ces nouveaux Officiers de la Police Judiciaire, le procureur de la République en province du Nord-Kivu, Mawazo Dauphin, les a exhortés à faire la fierté de la police congolaise. Cela en veillant au respect de la loi et en appréhendant les auteurs des violations de la loi.

Il les a également mis en garde pour ne pas devenir eux-mêmes auteurs de tracasseries de la population en posant des actes illégaux. 

«Quand vous allez rentrer dans vos ressorts respectifs, ne tracassez pas la population, ne posez pas des actes illégaux sans oublier que la loi est dure beaucoup plus pour ceux qui la manipule, parce que si vous devenez indigne, le procureur de la République que je suis se verra obligé de vous retirer la qualité d’OPJ et redevenir policier simple» a prévenu Mawazo Dauphin, procureur de la république en province du Nord-Kivu.

Jérémie Kabali depuis Sake