Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Lubero : Retour au calme à Kamandi-Gite après quatre jours de paralysie d’activités (Nord-Kivu)

Les activités socio-économiques reprennent progressivement à Kamandi Gite après deux jours de tension populaire suite à la montée de l’insécurité dans ce village du groupement Musindi, chefferie de Batangi au sud-Est du territoire de Lubero (Nord-Kivu). C’est l’Administrateur du territoire assistant chargé des questions politiques et Administratives de Lubero qui rassure. Faustin Kambale Kitiiri séjourne dans cette zone pour une mission officielle.

Contexte

En effet, deux personnes sont mortes et une autre blessée par balle dans l’espace de quatre jours la semaine du 28 Décembre 2020 au 4 Janvier 2021 à Kamandi Gite. Tout est partie selon les sources de la société civile, de l’assassinat d’un jeune garçon 18 ans environs par un présumé élément de la police nationale congolaise locale. Au cours d’une marche de colère pour protester contre cette fusillade mortelle, un manifestant atteint par balle, tiré lors de l’intervention musclée des services de l’ordre a succombé de ses blessures. Deux jours après soit la nuit du Dimanche 3 au Lundi 4 Janvier dernier, un autre habitant de Kamandi a été blessé par des bandits qui tentaient de cambrioler la maison de sa grand-mère.

Face à cette situation, l’Administrateur du territoire assistant pense que le village de Kamandi Gite est déjà infiltré.

“Nous sommes désolés des événements malheureux qui ont frappé le village de Kamandi Gite cette semaine. Dans l’habitude, ce village est calme, la population ne se révolte pas contre le service de l’ordre. Moi-même j’ai grandi ici, je connais bien le village. Mais ce dernier temps, le cas d’insécurité et la révolte populaire observée, prouvent que la zone est déjà infiltrée. Il y’a de personnes de mauvaise foi qui déstabilisent le village en créant de mouvement de no man island”, fait savoir Faustin Kambale Kitiiri.

Sur place à Kamandi Gite, l’autorité territoriale appelle à la vigilance.

“Nous appelons la population à la vigilance. De collaborer avec le service de l’ordre et d’autres services étatiques. Ensemble, nous allons arriver à démanteler les réseaux de bandits dans la zone pour stabiliser de nouveau le village de Kamandi Gite”, rassure Faustin Kambale Kitiiri.

L’arrivée de l’Administrateur de territoire assistant avec une forte délégation sécuritaire a favorisé la reprise des activités socio-économiques. Les boutiques, kiosques et certains magasins ont ouvert leurs portes au centre commercial de Kamandi Gite. Bien que la société civile juge timide cette reprise d’activités suite au climat de deuil qui règne encore dans la zone.

Asaph LITIMIRE