English English French French Swahili Swahili

Lubero : Les habitants de Mangouredjipa dénoncent la montée de l’insécurité au quartier Mangazi (Nord-Kivu)

Les manifestants de Mangazi devant le bureau du Chef de secteur de Bapere ce Mercredi 20 Avril

Les habitants du quartier Mangazi dans l’agglomération de Mangouredjipa, chef-lieu du secteur de Bapere au Nord-ouest du territoire de Lubero (Nord-Kivu) dénoncent la montée de l’insécurité dans leur entité. Ils l’ont fait savoir ce Mercredi 29 Avril dans un mémo qui a sanctionné une marche pacifique organisée quant à ce.

Cette recrudescence de l’insécurité est caractérisée selon ce document déposé au chef du secteur de Bapere, par les actes de « vols en main armée et pillage de biens de la population »

« Nous demandons au Gouverneur du Nord-Kivu de restituer toutes les sommes déjà volés dans l’immédiat, l’indemnisation des victimes et la lumière sur toutes les enquêtes menées par les agents de l’ordre sur les différents cas de vols et dans la mesure du possible relever les différents agents de l’ordre devenus chefs coutumiers et s’occupent des activités autre que leur mission de l’État entre autre : l’ANR, DSF, TD, auditorat militaire, police des mines », a fait savoir un manifestant qui a lis le mémorandum au bureau du secteur de Bapere.

De son côté le chef du secteur de bapere a assuré sa population que leurs revendications seront transmises à qui de droit. Kombi Nepanepa a insisté sur l’importance de renouer la collaboration entre population et service de sécurité pour combattre toute forme d’insécurité à Mangourédjipa et dans tout le secteur de Bapere.

Notons que cette marche de protestation contre l’insécurité à Mangourédjipa intervient quelques jours après le vol de 116 grammes d’or et plus de 2 millions de francs congolais dans un comptoire d’or au quartier Mangazi. Les sources locales avaient accusé un militaire de l’armée régulière d’être auteur de ce cambriolage.

Trésor wayitsomaya