English English French French Swahili Swahili

Lubero : La Police des frontières, désormais active sur la côte ouest du Lac Edouard (Nord-Kivu)

Une position de la police des frontières vient d’être installée ce Mercredi 3 Juin 2020 sur la cote ouest du Lac Edouard dans le territoire de Lubero (Nord-Kivu). Une première depuis la création de ce territoire. C’est l’administrateur du  territoire et le commandant de la police qui ont procédé à l’installation de cette unité après une mission d’inspection des villages se trouvant au bord du Lac Edouard, frontière naturelle avec l’Ouganda voisin.

« Le commissaire provincial de la police, Aba Van a instruit le colonel Nyombi Kotakoli Bernard[Commandant de la police en territoire de Lubero : Ndlr] et le Gouverneur m’a délégué afin de bien gérer les mouvements sur le Lac Edouard dans le cadre d’éviter la propagation du Coronavirus », motive Richard Nyembo wa Nyembo, à la clôture de sa mission à Kamandi-Lac.

Le territoire de Lubero occupe la grande partie du Lac Edouard, mais le service de police aux frontières n’est toujours pas représenté sur la limite lacustre avec l’Ouganda. D’où, l’administrateur du territoire appelle la population environnante à travailler main dans la main avec cette nouvelle équipe.

« Le territoire de Lubero doit être représenté parmi les services qui travaillent sur la frontière lacustre car il prend une très grande partie du Lac. Cette nouvelle équipe est installée dans des entités plus connues notamment Lunaysenge, Kisaka, Taliha, KIserera et tous les autres villages pour surveiller les mouvements sur le lac à cette période du Covid-19 mais aussi travailler aux côtés d’autres services de l’Etat. C’est pourquoi nous appelons la population à collaborer avec cette équipe », lance Richard Nyembo wa Nyembo.

L’installation de cette unité de police aux frontières a été bien accueillie par la population environnante du Lac Edouard.

« Nous sommes très contents de l’installation de cette unité de police. Depuis longtemps, le territoire de Lubero n’avait pas des policiers qui s’occupaient de la frontière sur le Lac Edouard. Et là, il y’avait des fraudes avec le trafic des marchandises en provenance de l’Ouganda. Cette fois si, nous estimons que tout le trafic de l’Ouganda vers la Rdc sera réglementé », fait savoir Eugène Maliro, habitant de Kikubo.

« Nous sommes content de l’arrivée de la police à la frontière du Lac Edouard, mais nous demandons aux autorités de bien éduquer ces policiers afin qu’ils ne soient pas source de l’insécurité avec les tracasseries », suggère un habitant de Kamandi ayant requis l’anonymat.

L’Administrateur du territoire de Lubero a terminé son adresse aux nouvelles troupes affectées à la frontière lacustre en les demandant d’éviter toute forme de tracasseries.

Asaph LITIMIRE