English English French French Swahili Swahili

Lubero : Ils construisent leurs routes pour permettre l’évacuation des produits agricoles à cette période de crise sanitaire (Nord-Kivu)

Photo avant Coronavirus : Les habitants de M’Bingi lors d’un Salongo sur la route M’Bingi-Kasugho

Les habitants de M’Bingi, Alimbongo au sud-ouest du territoire de Lubero et Kirumba, Kikubo, Kamandi et Buhoyo, au sud-est de ce même territoire de la province du Nord-Kivu sont mobilisés pour l’ouverture des routes des dessertes agricoles. A cette période de la crise sanitaire marquée par le Covid-19 et la maladie à virus Ebola dans la province, ces habitants accentuent les travaux communautaires pour répondre à l’appel du Chef de l’Etat, celle de « promouvoir la production locale », afin de lutter contre la faim.

Les autorités administratives et coutumières s’impliquent également aux cotés de ces populations pour mobiliser le partenaire d’accompagnent. C’est par exemple le Mwami Stuka Mwanaweka, chef de chefferie de Batangi qui a initié le projet d’ouverture de l’axe M’bingi, chef-lieu de sa Chefferie vers Kasugho un autre village de son entité, pour faciliter l’interconnexion sociale et économique.

L’Administrateur du territoire de Lubero de son côté a incité l’organisation humanitaire ADRA à accompagner ces efforts de la population de la chefferie de Batangi. Cette organisation réhabilite aujourd’hui les axes M’Bingi-Alimbo,go, long de 18 Kilomètres et Kirumba-Kikubo-Kamandi-Buhoyo de 30 Km de longueur.

« Nous avons mobilisé ce partenaire pour accompagner la population dans ses efforts d’ouvrir les routes des dessertes agricoles. Le constat est presque positif car les travaux se réalisent. Il est question de demander la population de ces différentes entités à s’approprier le projet de nos partenaires et des tous les attributaires », a fait savoir Nyembo wa Nyembo Richard, administrateur du territoire de Lubero, au cours d’une mission d’inspection des travaux sur ces axes routiers.

Richard Nyembo au cours d’une mission d’inspection des trvaux de ADRA à M’Bingi

L’autorité territoriale et le Chef de chefferie de Batangi ont ensemble salué l’accompagnement de l’Ong ADRA. L’Administrateur de Lubero a annoncé la par la suite, l’ouverture des toutes les routes des dessertes agricoles pour faciliter l’évacuation des produits agricoles à cette période de la crise sanitaire.

« Vous savez bien que nous sommes dans une période de la crise sanitaire avec le Coronavirus. Il est donc de notre devoir d’ouvrir toutes les routes des dessertes agricoles pour que les villes de Beni, Butembo et Goma soient desservis en produits agricoles des premières nécessités par le territoire de Lubero. C’est pourquoi les travaux de réhabilitation doivent s’accélérer pour faciliter le trafic sur tous les axes secondaires tout en respectant les mesures d’hygiènes et des gestes barrières, édictées par le Président de la République, le Gouverneur de province et le personnel de santé », renchéri Nyembo wa Nyembo Richard.

Du côté de la population, c’est une satisafction totale.

« Nous sommes très contents de voir un partenaire venir accompagner les travaux de réhabilitation de notre route. Vous savez que la route Kikubo-Kamandi-Lac telle que réhabilité aujourd’hui, va faciliter l’évacuation des poissons qui proviennent du Lac Edouard vers Kirumba, Lubero voire même Goma et Butembo. En tout cas nous disons merci à ADRA mais également à l’Administrateur du territoire et le Chef de chefferie pour cette initiative », a fait savoir un habitant de Kikubo.

Route M’Bingo-Alimbongo

« Je suis très contente car l’Ong ADRA qui nous accompagne nous donne également quelque revenu financier à chaque charge par jour. Nous avons aujourd’hui des bonnes routes mais aussi un peu des revenus financiers qui nous aident à survivre pendant cette période de Coronavirus », fait savoir une femme, une quarantaine environ, rencontrée à M’Bingi ce Mercredi 13 Mai 2020.

Ils construisent leurs routes des dessrtes agricoles, ils, sont les habitants de M’Bingi, Alimbongo, Kirumba, Kikubo, Kamandi et Buhoyo. Ils avaient commencé l’initiative, aujourd’hui, ils sont accompagnés par un partenaire du Gouvernement congolais. Le Chef de chefferie de Batangi, le Mwami Stuka Mwanaweka pense que « l’histoire de la Rdc doit changer maintenant, la paix et le développement doivent primer sur la guerre ».

Ecouter aussi cet extrait d’interview réalisé avec l’Administrateur de Lubero

L’Administrateur du territoire de Lubero, il donne son impression après la mission d’inspection des travaux de réhabilitation des routes des dessertes agricoles

Asaph LITIMIRE