Heal Africa : l'hôpital qui répare les femmes, les hommes et les enfants
ISESOD: L'Institut Supérieur d'Environnement Solidaire et de Développement
English English French French Swahili Swahili

Lomami:Les enfants journalistes en formation à Mweneditu

Lancement des séances de formation des enfants journalistes,ce dimanche 28 octobre 2018 par l’assimilation de la presse africaine pour l’enfant (APAPE),en partenariat avec le comité des partenaires activistes au droit de l’enfant (COPADE) à Mweneditu.

Ce sont les bâtiments du complexe scolaire SEFAMU qui servent de cadre à ces séances de renforcement de capacité des enfants journalistes qui proviennent de différentes écoles de la province qui, vont apprendre pendant presqu’une année les notions préliminaires en journalisme.

“Devenir la voix de sans voix,défendre les droits des enfants ; connaître, apprendre et maîtriser, participer et sensibiliser sur les documents juridiques des droits de l’enfant dans le monde,et en RDC en particulier, être plus informé que quiconque sur ce qui se passe dans le monde”, telles sont les aspirations des enfants journalistes en formation dans la province de Lomami.

Selon Samuel ILUNGA, président provincial de la coordination du Copade,cette formation a pour objectif de préparer les enfants à mieux faire connaître aux autres enfants, au grand public, aux décideurs de la RDC la situation des enfants les plus vulnérables.

Il a tout de même demandé à plusieurs centaines d’enfants journalistes présents sur le lieu non seulement de reporter les violations de droits de l’enfant, mais aussi de monter aux jeunes modèles qui ont des talents cachés.

Cette formation se déroule une se déroule une fois par semaine, soit chaque dimanche de 14 heures à 16 heures.

À titre de rappel,ladite formation a été créée à Kinshasa,en date du 10 décembre 2001 par la coordination des enfants journalistes du Kasaï-Oriental,dans son ancienne configuration après une initiative des journalistes professionnels à l’issue d’un forum intitulé “Médias et les enfants de l’Afrique centrale” tenu à Kinshasa.Actuellement, cette structure se trouve dans plusieurs pays de l’Afrique.

Socrate Tshimanga