English English French French Swahili Swahili

L’est de la RDC est ingouvernable et sa pacification a raté (Hubert Furuguta)

Durant plusieurs décenies, la situation sécuritaire à l’Est de la République Démocratique du Congo se déteriore avantageusement. cette précarité sécuritaire est caractérisée par les massacres, la multiplication des groupes armés, des viols, kidnapping, abandon des certains villages par la population craignant pour sa sécurité et toutes sortes d’exactions.

Face à ce tableau sombre, le deputé national HUBERT FURUGUTA MUKASA Elu de Goma, déplore cette situation qu’il qualifie de chaotique, dans une interview accordée ce 26 Avril à larepublique.net. Pour ce parlementaire, l’EST de la RDC est ingouvernable car sa pacification a raté.

« L’ Etat a du mal à acceder à plus de 60% du territoire congolais à l’EST de la RDC, qui est déjà sous le contrôle des rebelles, nous vivons le pire, nous ne savons pas qui dirige cette partie du pays » dit Hubert Furuguta.

Il previent les autorités du pays de rester éveiller parcequ’il y a un danger, des personnes mal intentionnées sont entrain de comploter contre la République voilà pourquoi il n’y a pas la paix.

« J’ai demandé à mes collègues deputés nationaux de quitter kinshasa, de ne pas perdre le temps à l’hémicycle nationale avec des débats improductifs et recevoir les émoluments à la fin. ils doivent regagner leurs bases respectives pour participer aux enquêtes et études minitieuses afin de denicher les facteurs qui favorisent l’insécurité à l’Est, car les décisions du gouvernement face à cette situation ne sont pas exécutées. Il y a une négligence, nous devons alerter les autorités” ajoute-t-il.

Ce député propose que les congolais honnêtes et qui ont le sens du patriotisme, se mettent autour d’une même table pour mener un lobing international et dénoncer haut et fort sans crainte les auteurs de cette barbarie qui ne fait qu’endeuiller les familles congolaises.

« Je dénonce avec ma toute dernière énergie le silence de nos dirigeants qui certains d’entre eux cachent la verité sur ces evenements malheureux qui se passent à l’est du Pays, le chef de l’etat est mal entourré, il devrait s’écarter de ceux qui ne font rien et qui sont là uniquement pour leur propre intérêt » martèle l’élu de Goma.

Il souligne que la RDC n’a pas besoin d’une force étrangère pour ramèner la paix sur toute l’étendue de l’Est, les forces armées de la république démocratique du Congo (FARDC) en elles-mêmes, peuvent y parvenir. Il faudrait renforcer leur logistique et que les autorités militaires qui aiment leur patrie proposent des stratégies qui leur meneront à la victoire pour le bien de toute la population de l’Est de la RDC.

Fiston ISSEMWAMI